SC Johnson Europlant

L’énergie renouvelable alimente SC Johnson grâce au vent, au soleil, au gaspillage de nourriture et aux déchets

L’énergie propre est un jeu d’enfant : Grâce à l’utilisation de l’énergie éolienne, trois usines SC Johnson fonctionnent maintenant entièrement à l’énergie éolienne renouvelable.
Depuis 2004, SC Johnson alimente partiellement sa plus grande usine à l’aide d’une source d’énergie étonnante : les déchets.

La consommation d’énergie dans le monde est toujours en hausse. En fait, on s’attend à ce qu’elle augmente de près de 50 % d’ici 2040. C’est pourquoi, dès 2001, SC Johnson s’affairait à ajouter de nouvelles sources à son mélange d’énergie renouvelable. Nous savions que pour préserver la planète, réduire notre empreinte et maintenir les prix bas, les énergies de remplacement seraient un investissement précieux.

Aujourd’hui, plus de 15 ans plus tard, nous avons 10 initiatives d’énergie renouvelable dans le monde; celles-ci emploient  l’utilisation du vent, du soleil, des déchets d’écorces de palmier, des balles de riz, et même, les déchets. Le tiers de l’énergie mondiale actuelle provient de sources renouvelables.

L’énergie éolienne constitue le plus important investissement en matière d’énergie renouvelable de SC Johnson. En date de 2017, trois de nos sites de production sont entièrement alimentés à l’énergie éolienne, c’est-à-dire celui de Bay City, au Michigan, celui de Mijdrecht, aux Pays-Bas et celui de Gorzow, en Pologne. Deux autres sites, aux États-Unis et au Mexique, sont partiellement alimentés par cette même énergie.

En 2009, nous avons mis en marche la première éolienne appartenant à notre entreprise à Mijdrecht, ville où se trouve notre plus important site de production en Europe, connu sous le nom d’« Europlant ». Cette éolienne de 80 mètres de hauteur produit environ la moitié de l’énergie nécessaire au fonctionnement du site faisant trois millions de pieds carrés; l’énergie éolienne manquante est achetée.

« Le Boomerang » d’Huig Maaskant alimenté par l’énergie éolienne.
Photo courtoisie de : Marilène-Dubois.
Europlant de SC Johnson à Mijdrecht au Pays-Bas.

Les sites de Bay City, foyer des sacs de marque ®Ziploc, et de Gorzow, fabriquant les marques de confiance mondiales comme Glade® et Raid®, se procurent tous deux 100 % de leur énergie auprès de parcs éoliens avoisinants.

Et, à propos des déchets. Nous étions sérieux. Waxdale, notre plus importante usine de production à l’échelle mondiale, se sert d’un système de cogénération utilisant le gaz de méthane des déchets d’un site de décharge publique environnant afin de générer une partie de l’énergie électrique de l’usine. Un deuxième système de cogénération se sert de gaz naturel brûlant sans résidus. Ensemble, ils comblent environ 85 % des besoins énergétiques de Waxdale.

L’autre source d’énergie de ce site est une paire d’éoliennes de 126 mètres mises en fonction en 2012. Elles produisent maintenant environ 8 millions de kilowattheures d’électricité chaque année; ce qui est suffisant pour alimenter 700 foyers et combler les 15 % restants de l’électricité de Waxdale.

Les activités de SC Johnson à Medan et Surabaya en Indonésie utilisent le gaspillage de nourriture comme source de combustible pour chauffer les procédés de production. Medan utilise des déchets d’écorces de palmier et Surabaya, des déchets d’écorces de riz.

Bien que le recours à l’énergie éolienne soit au centre de nos efforts portant sur l’énergie renouvelable, nous utilisons d’autres technologies également.

À Medan, en Indonésie, nous utilisons les déchets d’écorces de palmier comme source de combustible pour chauffer l’eau pour la production de spirales anti-moustiques. Ce qui contribue à diminuer notre utilisation de carburant diesel de 80 %. Plus important encore, il prend ce que serait un produit de déchet local et le retourne plutôt dans la chaîne de valeur.

De la même façon, à Surabaya, en Indonésie, nous avons déployé en 2012 un programme de biocarburant en utilisant les déchets d’écorces de riz. À nouveau, ceux-ci sont utilisés comme sources de combustible pour chauffer l’eau utilisée dans la production de spirales anti-moustiques. Ces deux initiatives de biocarburant en Indonésie permettent de réduire plus de 13 000 tonnes métriques d’émissions de gaz à effet de serre chaque année en raison de l’utilisation du combustible fossile que nous évitons.

En outre, les projets solaires en Chine, en Indonésie et en Inde permettent de fournir la production d’eau chaude utilisée pour les activités de l’entreprise, y compris les processus de production d’aérosols et de contrôle de la qualité.

Ensemble, nos projets d’énergie renouvelable ont permis à SC Johnson de réduire les émissions de gaz à effet de serre pour nos usines à travers le monde de 55 % depuis notre référence de 2000.

Notre quête de solutions d’énergie renouvelable n’est pas terminée, mais nous sommes honorés de recevoir une reconnaissance pour le progrès accompli jusqu’à maintenant. L’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) a constamment nommé SC Johnson sur sa Liste nationale des 100 plus importants utilisateurs d’énergie verte.

Nous nous sommes également classés sur la Liste des 30 principales installations de production sur place de l’EPA, qui englobe les entreprises les plus performantes au sein du Green Power Partnership. Plus récemment, nous avons eu l’honneur de recevoir de l’EPA un prix d’excellence en matière d’utilisation d’énergie verte 2016.

 

Énergie renouvelableL’énergie éolienne alimente le plus grand site de fabrication de SC Johnson

EnvironnementLes jalons de SC Johnson dans le leadership environnemental

Énergie renouvelableLes initiatives de SC Johnson en matière d’énergie renouvelable dans le monde entier

ArchitectureUsine « Boomerang » d’Europlant SC Johnson : l’architecture inspirante qui a un effet boomerang

EntrepriseFiche d’information : Usine Waxdale de SC Johnson

Suivant

Suivant

Suivant