Le film en IMAX, Living Planet, plaça la responsabilité environnementale et la conservation parmi les principaux sujets des conversations des spectateurs.

Living Planet  : Un film parrainé par SC Johnson a permis à des millions de gens de voir la nature à travers les yeux d’un oiseau

En 1979, SC Johnson a parrainé l’exaltant documentaire environnemental Living Planet du réalisateur oscarisé Francis Thompson.
Produit comme un film du service public, Living Planet a présenté au public une vue du ciel de la Terre et a plaidé en faveur de la conservation environnementale. 
De l’embauche de Frank Lloyd Wright pour dessiner notre Administration Building et notre Research Tower à la production du film oscarisé To Be Alive!, SC Johnson a depuis longtemps apporté son soutien aux arts et contribué à la création d’œuvres sources d’inspiration.
 
Ainsi, lorsque le réalisateur Francis Thompson approcha Sam Johnson avec un projet de parrainage de film à la fin des années 1970, Sam tendit l’oreille.
«
Avec un peu de chance, ce film sensibilisera davantage… au besoin de préserver et de protéger notre planète fragile de l’empreinte parfois trop lourde de l’Homme.

Sam Johnson, quatrième génération de dirigeant de SC Johnson

L’idée était audacieuse : rendre hommage à l’ensemble de la vie sur Terre, des jungles luxuriantes aux déserts arides en passant par le pôle Nord, avec un film sur la nature tourné depuis un avion. De plus, le film serait tourné en IMAX 70 mm, soit dix fois plus grand que le format 35 mm standard des films. À l’époque, seuls 12 cinémas dans le monde étaient équipés pour la projection des films en IMAX.
 
Mais Sam connaissait Thompson, qui avait créé le film populaire de l’entreprise de 1964 To Be Alive! Sam se sentait également profondément concerné par le message de conservation que Thompson et le Smithsonian’s National Air and Space Museum souhaitaient transmettre. Il a donc dit oui.
 
Avec le soutien de l’entreprise, le réalisateur Dennis Moore et ses deux équipes de tournage tournèrent pendant 18 mois et firent 400 000 km. Ils parcoururent le monde avec 59 caisses de matériel pesant une tonne et demie, et utilisèrent presque 8 km de film dans l’opération. 
 
Présentant des plans aériens spectaculaires de cinq continents, Living Planet embarqua les spectateurs pour un voyage d’une demi-heure autour du monde. Des Andes aux plaines africaines, et du Parthénon au lever du jour aux villes modernes, Living Planet captura la majesté de la nature ainsi que certaines des plus belles réalisations architecturales de l’humanité.
Les Andes, présentées dans Living Planet, un film de Francis Thompson parrainé par SC Johnson
Un cliché de Living Planet présentant les Andes. 
Living Planet a été présenté comme « un réel plaisir visuel » et « un hymne visuel… à la Terre ». Comme un membre du public l’a écrit, « Je ne vois pas comment quiconque peut quitter le cinéma sans une réelle détermination de préserver l’inestimable et irremplaçable beauté de la Terre. » 
 
Bien que le film sur la nature ne soit plus projeté, il fut une preuve de l’engagement pour la responsabilité environnementale de l’entreprise et des actions visionnaires de Sam en faveur de la planète.
 
Comme Sam le disait à l’époque, « Nous avons choisi de parrainer Living Planet car la vue du ciel de la Terre rendue possible par cette prouesse cinématographique offre une nouvelle perspective de l’environnement de notre planète. Avec un peu de chance, ce film sensibilisera davantage toutes les couches de notre société au besoin de préserver et de protéger notre planète fragile de l’empreinte parfois trop lourde de l’Homme. »
 
C’est ce qu’il se passa.

FilmsDe « To Be Alive! » à « Carnaúba: A Son’s Memoir, les films de SC Johnson inspirent et ravissent

Carnaúba À la recherche du Sikorsky S-38 : La recherche pour retrouver l’avion Carnaúba de H.F. Johnson, Jr. met quelque chose de plus important à jour

FilmsUn film de Sam Johnson, Carnaúba : Mémoires d’un fils, célèbre l’aventure et la famille

H.F. Johnson, Jr.La courageuse décision d’H.F. Johnson, Jr., a transformé une foire mondiale en symbole de l’optimisme et du progrès

FilmsTo Be Alive!, notre documentaire récompensé par un Oscar a inspiré des millions de visiteurs lors de la foire mondiale de 1964.

VisitesBâtiments Frank Lloyd Wright de SC Johnson : Nous vous proposons toujours des visites

Article suivant

Article suivant

Article suivant