Imogene Powers Johnson, femme de Sam Johnson, dirigeant de la quatrième génération

Gene Johnson : une conscience pour SC Johnson, une ambassadrice pour l’éducation des enfants

En tant que mère, conseillère, bénévole et militante pour l’éducation, Gene Johnson a rendu le monde et SC Johnson meilleurs.
Parmi ses nombreux accomplissements, Gene Johnson a cofondé l’école The Prairie School en 1965.

Lors d’une réception de l’entreprise en 2000, Sam Johnson, dirigeant de la quatrième génération, parla de sa femme, Gene Johnson, en disant qu’elle était le ciment qui unissait la famille. « Elle aime les oiseaux, les pierres, les animaux, les mots croisés et bien sûr les enfants », a déclaré Sam. « Elle est sensible et attentionnée envers les autres. Elle prend soin de ses amis. C’est une excellente organisatrice et une conseillère sincère. À bien des égards, Gene est une véritable conscience pour cette société. »

C’est le merveilleux portrait d’une femme remarquable qui a été au cœur de SC Johnson pendant plusieurs générations jusqu’à son décès en 2018.

Gene Johnson avec Sam Johnson
Gene et Sam Johnson ont été mariés pendant 50 ans. Sam est décédé en 2004 et Gene en 2018.

Imogene, surnommée « Gene », a rencontré Sam Johnson à l’Université Cornell en 1948. Elle était alors étudiante en mathématiques et s’intéressait déjà à l’astronomie, qui devint une passion à vie. 

Gene a poursuivi une brillante carrière en tant que mathématicienne d’ingénierie au sein de Ryan Aeronautical à San Diego en Californie. Étant l’une des premières programmatrices informatiques, elle travailla sur le premier avion à décollage vertical, à une époque où les ordinateurs étaient à peine utilisés dans le monde des affaires.

Après son mariage avec Sam en 1954 et s’être installée à Racine dans le Wisconsin, Gene a consacré son temps à sa famille et à de nombreuses actions philanthropiques et de bénévolat. Parallèlement, elle restait très impliquée dans la gestion et les activités de la société : Sam chérissait ses conseils tout comme ses enfants lorsqu’ils furent plus grands.

HAUT : Gene, Sam et leurs enfants à l’Exposition internationale de 1964.
BAS : La famille Johnson à Fortaleza au Brésil à la fin de l’expédition Carnaúba de 1998.
Imogene Johnson avec Samuel C Johnson et leurs enfants à l’Exposition internationale de 1964

Les actions militantes et philanthropiques de Gene ont transformé la vie de nombreuses personnes, mais The Prairie School, qu’elle a cofondée en 1965 à Racine dans le Wisconsin, fait partie de ses plus grands accomplissements.

Gene et sa co-fondatrice Willie Hilpert estimaient qu’il était nécessaire de créer une école qui encouragerait l’amour de l’apprentissage, offrirait de l’attention à chaque élève et accueillerait un corps étudiant diversifié tout en assurant un haut niveau d’enseignement afin de favoriser l’accomplissement personnel. Plus de cinq décennies plus tard, The Prairie School est à présent devenue l’une des meilleures écoles préparatoires privées des États-Unis.

Vidéo

Célébration de la fondation de The Prairie School

Gene Johnson a cofondé The Prairie School afin de faire ressortir le meilleur de chaque enfant. Plus de 50 ans plus tard, cette vocation n’a pas changé.

Gene était également une amoureuse de la nature et une passionnée d’oiseaux. Elle était membre des comités du laboratoire d’ornithologie de l’Université Cornell et de l’Adler Planetarium. Pendant de nombreuses années, elle a ardemment soutenu l’enseignement des disciplines STEM (Sciences, Technologies, Ingénierie, Mathématiques), en mettant notamment l’accent sur la nature. 

Ses initiatives philanthropiques ont permis de subventionner The Imogene Powers Johnson Center for Birds and Biodiversity du Cornell Lab of Ornithology, la International Crane Foundation et le River Bend Nature Center.

«
J’ai l’honneur de rendre hommage à l’héritage de ma mère... Elle a œuvré pendant des dizaines d’années à la promotion de l’éducation et des sciences.
Fisk Johnson, président-directeur général de SC Johnson

En 2017, SC Johnson a rebaptisé son principal centre de recherche scientifique sur les insectes à Racine au Wisconsin afin de rendre hommage à Gene. Le SC Johnson Institute of Insect Science for Family Health a été fondé en 1957 et est devenu l’un des plus grands centres urbains privés de recherche entomologique au monde. Les chercheurs qui y travaillent ont étudié et fait progresser la science des insectes dans le domaine de la biologie, de la physiologie, de l’écologie, du comportement et de la toxicologie. 

Fisk a déclaré : « J’ai l’honneur de rendre hommage à l’héritage de ma mère en donnant son nom à notre centre de recherche à Racine. Elle a œuvré pendant des dizaines d’années à la promotion de l’éducation et des sciences, en particulier au sein de la communauté de Racine. »

Gene jouait un rôle important lors des événements de la société tels que notre réception annuelle pour la journée de répartition des bénéfices. Nous la chérissions en tant que mère de substitution. Elle était d’ailleurs connue pour le cadeau scientifique farfelu qu’elle avait l’habitude d’offrir en récompense aux heureux participants : un excrément de dinosaure fossilisé. 

Appelé coprolithe, il s’agit en réalité d’un beau fossile et d’un cadeau en adéquation avec l’amour que Gene portait à la science. Mais nous pensons qu’elle offrait aussi ce cadeau pour plaisanter. 

Imogene Powers Johnson faisant un discours lors de la journée de répartition des bénéfices annuelle de SC Johnson
Gene Johnson faisant un discours lors d’un événement pour la journée de répartition des bénéfices de SC Johnson.

Lors de la célébration du 50e anniversaire de The Prairie School en 2014, Gene a rappelé la vocation de l’école : « Beaucoup de choses ont changé au fil des ans » , a-t-elle constaté. « À bien des égards, l’école s’est énormément agrandie et améliorée. Cependant, une chose n’a pas changé, sa vocation : être un lieu où les enfants ont envie d’apprendre et où ils s’épanouissent en tant qu’individus, un lieu rempli de jeunes gens qui se soucient les uns des autres et veulent rendre le monde meilleur. »

Lors de son décès en 2018, Fisk et ses frères et sœurs ont déclaré que Gene était « une femme remarquable dont l’intelligence, l’humilité, la grâce et la beauté n’avaient d’égale que sa force de caractère, sa compassion infinie ainsi que sa passion durable pour l’éducation et l’apprentissage. Elle fut une fille et une sœur aimante, une femme dévouée et la meilleure mère, grand-mère et arrière-grand-mère au monde ».

En tant que mère, conseillère, bénévole et militante pour l’éducation, Gene Johnson a véritablement contribué à rendre le monde, et SC Johnson, meilleurs. Son dévouement envers sa famille et les autres personnes fait partie de ses plus précieux enseignements.

Fisk JohnsonFisk Johnson, actuel président-directeur général de SC Johnson

EntrepriseSC Johnson est une entreprise familiale

Nos convictionsCeci, nous y croyons : Les valeurs de notre société guident SC Johnson depuis cinq générations

ArchitectureLa conception architecturale a le vent en poupe chez SC Johnson avec cette nouveauté primée sur le Campus SC Johnson : Fortaleza Hall

FilmsDe « To Be Alive! » à « Carnaúba: A Son’s Memoir, les films de SC Johnson inspirent et ravissent

FilmsLiving Planet Un film parrainé par SC Johnson a permis à des millions de gens de voir la nature à travers les yeux d’un oiseau

Article suivant

Article suivant

Article suivant