L’entrepreneur Samuel Curtis Johnson, en train de vendre du revêtement parquet et de la cire Prepared Wax de Johnson

Samuel Curtis Johnson : Le fondateur à la fois généreux et déterminé d’une entreprise familiale

Grâce à la persévérance et la compassion de Samuel Curtis Johnson, fondateur de SC Johnson, une société unique a été créée, société qui continue de prospérer plus de 130 ans plus tard.
Bien avant Glade®, Raid®, Windex® ou Ziploc®, la Prepared Wax de Johnson était la cire pour le sol la plus appréciée dans le pays.
Comme c’est souvent le cas, l’histoire de Samuel Curtis Johnson, fondateur de SC Johnson, et de la création de la société sont assez rocambolesques. Né en 1833, Samuel a passé les cinquante premières années de sa vie à travailler dans le Midwest américain, dans divers domaines, du secteur ferroviaire à la vente au détail. Mais, coup de chance, il n’a jamais obtenu la réussite escomptée.
 
Coup de chance pour nous ! Car en 1886, Samuel a acheté le commerce de revêtement de parquet de la société Racine Hardware Manufacturing à Racine, dans le Wisconsin. C’est ainsi que la société qui porte aujourd’hui son nom a vu le jour. 
Samuel Curtis Johnson, fondateur de SC Johnson
Samuel Curtis Johnson a acheté notre société à l’âge de 53 ans.
Après l’acquisition de l’entreprise de revêtement de parquet, Samuel a travaillé sans relâche pendant plusieurs années. Il était à la fois vendeur, comptable et responsable commercial. Cinq jours par semaine, il partait en route pour vendre ses revêtements de sol à des entrepreneurs, qui s’en serviraient pour décorer des maisons, des églises, des hôtels et des bâtiments publics. 
 
Le samedi, il revenait à Racine pour préparer ses commandes et s’occuper de ses responsabilités de directeur. Au bout d’un an, la société pouvait se targuer d’un profit net de 268,27 USD. Et la société a continué à croître, avec des ventes au Colorado et en Nouvelle-Angleterre, et jusqu’au Mississippi au sud. 
 
À mesure que les ventes se multipliaient, les lettres des clients arrivaient elles aussi de plus en plus nombreuses. Les consommateurs ayant acheté des revêtements Johnson souhaitaient obtenir des conseils pour leur entretien. Un nettoyage à l’eau et au savon abîmait la finition du parquet, et l’eau déformait les morceaux de plancher. 
 
Samuel a donc fait ce que tout bon entrepreneur aurait fait : Il s’est employé à répondre de façon optimale aux besoins de ses clients. Si l’on en croit les « légendes » de la société, il aurait mélangé différentes cires dans sa baignoire afin de trouver le mélange qui permettrait de protéger les sols et de les faire briller de façon durable.
La Johnson’s Prepared Wax constitua la première diversification de la société, et lança la voie vers la croissance.
Les premières expérimentations de Samuel en matière d’entretien des sols étaient inspirées des châteaux en France. Il avait entendu dire que les sols de ces châteaux restaient immaculés, siècle après siècle. Le secret, apparemment, se trouvait dans la cire utilisée. Surpris et intrigué à la fois, Samuel a donc continué à expérimenter. 
 
Peu de temps après, tous les revêtements parquet Johnson étaient proposés avec une bombe de cire Prepared Paste. Les personnes n’ayant pas installé de revêtements Johnson se sont, elles aussi, intéressées à cet incroyable produit, et ont contacté la société. Et à mesure que la mode des sols en érable et en chêne remplaça celle des parquets, les ventes de cire augmentèrent encore plus. 

La distribution de la société s’étendit dans tout le Midwest. Lorsque Samuel commença à faire de la publicité au niveau national, notamment dans le Saturday Evening Post, les affaires connurent un véritable essor. En 1898, les ventes de cire, de vernis et de pâtes à bois dépassaient celles des revêtements de sol.
Samuel Curtis Johnson, créateur de Johnson Wax, aidant la ville natale de la société familiale, Racine, dans le Wisconsin
Samuel devint connu comme le « Grand homme » de Racine, et reconnu pour ses convictions profondes au niveau de la communauté. Il a placé la pierre angulaire du bâtiment de la YMCA en 1915.
Son fils Herbert à ses côtés, Samuel a continué à faire croître son entreprise. Cela ne l’a pas empêché de continuer à s’engager au sein de sa communauté. 
 
Chaque année, il faisait don de 10 % de ses revenus afin d’apporter des améliorations civiques. Il donnait beaucoup de son temps aux programmes destinés à la jeunesse. Il était président de la YMCA locale et a donné beaucoup d’argent à la YMCA et la YWCA. Il a également aidé à financer une école à Braxton, dans le Mississippi, et a dirigé la « Sunshine Society », s’occupant des enfants aux besoins spécifiques.
 
En aidant sa communauté de la sorte, Samuel a fait preuve d’une générosité qui est ancrée dans notre culture depuis cinq générations. La famille Johnson est très philanthrope, et notre société fait en outre don de 5 % de ses profits avant impôt à des organisations caritatives, chaque année, et ce depuis plus de 80 ans.
Vue de l’usine de cire en pâte Johnson à Racine, Wisconsin, en 1899
CHRONOLOGIE
Samuel Curtis Johnson
1833 –
1919
Voir la chronologie
 
 
Samuel mourut en 1919, à l’âge de 86 ans, laissant derrière lui un commerce en plein essor, une tradition de philanthropie et une entreprise familiale dédiée à améliorer la vie des familles de tout le pays. 

À sa mort, un éloge funèbre paru dans le journal local célébrait sa contribution la plus importante : « La générosité de ce grand homme était sans mesure ; il a mené une vie simple, mais a toujours œuvré pour les autres. Il s’intéressait particulièrement aux jeunes, et s’employait à les aider à améliorer leur vie. Personne ne connaîtra jamais l’ampleur de ce qu’il a offert à l’humanité. »

Samuel dut faire face à beaucoup de difficultés dans la vie, mais lorsqu’il connut enfin la réussite, il pensa à tout, sauf à lui. C’est une leçon qu’il nous a donnée, et nous nous employons à suivre son exemple. Son héritage a transformé nos vies.

PhilanthropieSamuel Curtis Johnson a montré l’exemple en matière de responsabilité sociétale des entreprises et de dons d’entreprise

Famille JohnsonLa persévérance de Samuel Curtis Johnson porta ses fruits : L’histoire de SC Johnson a connu un début peu commun

Famille JohnsonH.F. Johnson, Jr. a inspiré l’avenir de SC Johnson de par sa créativité et sa science

Famille JohnsonGene Johnson : une conscience pour SC Johnson, une ambassadrice pour l’éducation des enfants

EntrepriseSC Johnson est une entreprise familiale

Produits de qualitéSam Johnson a fait de SC Johnson une marque reconnue, du spray insecticide Raid® au désodorisant Glade® et bien plus encore

Article suivant

Article suivant

Article suivant