collage d’images de fisk johnson, PDG et président de SC Johnson prônant la réduction de la pollution plastique et le recyclage

Fisk Johnson met en avant la crise mondiale du plastique

Le Président-directeur général de SC Johnson Fisk Johnson attire l’attention du monde entier sur la présence problématique du plastique dans les océans et la nécessité de collaborer pour trouver des solutions.
SC Johnson appelle à l’action les entreprises, le gouvernement, les ONG et les particuliers pour qu’ils s’unissent afin de trouver des solutions pratiques au problème de la pollution du plastique.
En tant que PDG, Fisk Johnson a répété à plusieurs reprises qu’aucune organisation n’avait créé le problème du plastique océanique et qu’aucune ne pouvait le régler seule. Régler ce problème nécessitera plutôt des efforts et des innovations considérables des entreprises, du gouvernement, des ONG et des particuliers.

L’an dernier, Fisk a contribué à sensibiliser à cette crise de plus en plus grave et aux solutions potentielles par le biais des réseaux sociaux et d’interventions. Il s’est engagé auprès de scientifiques internationaux, de biologistes marins, d’organisations environnementales et de personnes dans les communautés touchées par la pollution plastique.
nageant dans la pollution plastique de l’océan
Le PDG Fisk Johnson a partagé sur les réseaux sociaux des images saisissantes de ses plongées dans l’océan, attirant l’attention sur le plastique qui pollue notre environnement. Suivez-le sur @hfiskjohnson
Plongeur depuis toujours, Fisk a constaté par lui-même la présence du plastique dans l’océan et il considère que tout le monde doit connaître l’impact dévastateur que celui-ci a sur la vie marine et les écosystèmes des océans.

Il a voyagé pour voir où les déchets plastiques se retrouvent sur les plages et comment ils passent des cours d’eau dans l’océan. Il a partagé le travail effectué pour trouver des solutions à ce problème. Au cours d’une visite au Liberia, il a été inspiré par la passion de jeunes qui veulent régler le problème. Aux Philippines et au Panama, il a observé des programmes innovants qui s’attaquent aux déchets.
«
Je veux maintenir la dynamique qui émerge dans le sillage de la sensibilisation à ce problème, car elle va nous aider à le régler. Avec l’attention qu’attire ce problème a dans le monde entier, nous sommes arrivés à un point de basculement. L’entreprise a l’opportunité de prendre part à ce changement et de continuer à attirer l’attention sur ce problème. »
Fisk Johnson, Président-directeur général
Le plastique océanique commence bien avant nos océans. Et si la présence plastique océanique est évidente dans les cours d’eau des pays du monde entier, ce sont parfois les plus petites choses qui génèrent les problèmes environnementaux les plus importants.

C’est pourquoi, cette année, Fisk a également rencontré l’organisation internationale de sauvegarde de l’environnement Ocean Wise. Il s’est entretenu avec le Dr Peter S. Ross, un écotoxicologiste et un éminent expert de la pollution marine, pour comprendre l’omniprésence des microplastiques et leur impact sur la santé des écosystèmes des océans.

Selon le Dr Ross, les systèmes de traitement des eaux usées peuvent éliminer entre 95 à 97 % des déchets solides, mais les déchets qui restent dans l’eau traitée peuvent s’infiltrer dans les océans. Les déchets plastiques qui passent dans les systèmes de traitement des eaux usées sont en grande partie des fibres plastiques qui proviennent des vêtements et des lessives des particuliers. Ces microplastiques, qui sont souvent invisibles, contribuent fortement à la pollution qui perturbe les écosystèmes naturels.
Fisk Johnson explorant une rivière débordant de plastique
Le PDG Fisk Johnson a visité de nombreuses régions touchées par la pollution plastique et celle-ci s’est démarquée. Ce qui ressemble à une décharge derrière lui est en réalité une rivière débordant de plastique. La vidéo qu’il a tournée a été vue plus de 3 millions de fois.
Dans le cadre de ses engagements en matière de plastique, SC Johnson est un ambassadeur du recyclage à domicile du film plastique. Cette matière est l’une des plus utilisées pour l’emballage et la conservation, des emballages alimentaires aux sacs de la marque Ziploc. Cependant, les taux de recyclage aux États-Unis restent invariablement faibles, en grande partie parce que le film plastique n’est pas accepté dans la plupart des poubelles de recyclage à domicile.

À ce jour, si le film peut être recyclé dans plus de 18 000 magasins aux États-Unis, il n’est généralement pas traité par les centres de recyclage municipaux. Si la plupart d’entre eux sont en mesure de traiter le film plastique, ils ne le font pas en raison des mythes liés au recyclage des films plastiques. SC Johnson s’emploie à présenter les faits.

Mais ces croyances erronées pourraient également changer avec l’adoption du recyclage à domicile du film par un plus grand nombre de communautés. Depuis plusieurs années, nous sommes activement engagés auprès des responsables municipaux, des organismes de travaux publics et des sites de récupération des matériaux pour promouvoir les avantages liés au développement des possibilités de recyclage du film plastique et la valeur de la matière recyclable.

Nous avons suscité l’intérêt d’un certain nombre de communautés et nous sommes sur le point de finaliser notre premier programme pilote en 2019. Nous espérons pouvoir contribuer à l’extension de ce type de recyclage, permettant ainsi aux États-Unis de rattraper les autres pays européens qui ont une économie plus circulaire pour le film plastique.
fenêtre windex dans bloomingdale’s
Notre bouteille en plastique océanique de vinaigre Windex® a été présentée dans le navire amiral de Bloomingdale à New York. Vue par des millions de personnes, cette vitrine et une autre représentant la vie marine faite de plastique recyclé ont permis d’expliquer l’importance des solutions innovantes pour nettoyer nos océans.
La pollution plastique affecte tout le monde, et Fisk peut utiliser ses réseaux sociaux pour toucher des millions de personnes sur ce sujet. Des visites des centres de collecte Plastic Bank aux questions et réponses sur les microplastiques, Fisk mène un dialogue qui touche et engage des personnes dans le monde entier.

Il utilise également les réseaux sociaux pour parler des problèmes sociaux et environnementaux que soutient SC Johnson, notamment la protection de la forêt et la prévention des maladies transmises par les moustiques. Suivez Fisk sur Twitter.com/hfiskjohnson.

Rapport sur la durabilitéIl est temps d’endiguer le raz-de-marée de la pollution plastique : Lettre du Président-directeur général de SC Johnson

Rapport sur la durabilitéAller Plus Loin : SC Johnson Publie Son Rapport Sur Le Développement Durable 2016

Rapport sur la durabilitéSC Johnson plaide en faveur de la réutilisation : une réduction importante des déchets plastiques

Rapport sur la durabilitéSC Johnson et la Fondation Ellen MacArthur : Un partenariat mondial innovant

Rapport sur la durabilitéSoutenir une économie circulaire avec des matériaux recyclés après consommation

IngrédientsTout est chimie : pourquoi SC Johnson s’attaque à l’image négative des produits chimiques de synthèse

Article suivant

Article suivant

Article suivant