tubine

SC Johnson continue de montrer la voie à suivre pour les peuples et la planète

Au cours de l’exercice 2018/2019, SC Johnson a atteint plus tôt que prévu son engagement de ne plus envoyer de déchets de production à la décharge d’ici 2021. 
En 2018/2019, SC Johnson a maintenu ses émissions de gaz à effet de serre à un niveau 62 % inférieur à son niveau de référence de 2000. Un tiers de ses besoins énergétiques ont été couverts par des sources renouvelables.
Pendant l’exercice 2018/2019, nous avons continué à recourir à des sources d’énergie renouvelable sur nos sites du monde entier. Au cours de cet exercice, 34 % de notre consommation d'énergie était assurée par des sources renouvelables. Ce chiffre inclut notamment l’énergie éolienne utilisée dans nos sites de production de Bay City, dans le Michigan, Mount Pleasant, dans le Wisconsin, Gorzow en Pologne et Mijdrecht aux Pays-Bas.
De plus, nous avons réduit nos émissions de gaz à effet de serre (GES) de 62 % par rapport à notre niveau de référence de 2 000. Nous continuons également d’examiner des pistes pour augmenter notre utilisation d’électricité renouvelable. En avril 2019, nous avons fait part de notre projet d’utiliser l’énergie géothermique pour alimenter notre siège social de Racine dans le Wisconsin. Ce changement réduira considérablement notre empreinte environnementale.
Nous réduisons également notre empreinte en limitant les quantités de déchets que nos usines envoient vers les décharges. Nous agissons sur cette question de différentes manières dans le monde entier, en faisant notamment un usage responsable des matières et des ressources, et en n’envoyant aucun déchet solide ou liquide dans des sites d’enfouissement. À la fin de l’exercice 2018/2019, aucune usine SC Johnson n’envoyait de déchets de production à la décharge.
Cela fait des générations que la protection de la forêt est au cœur des préoccupations de SC Johnson. Avec Conservation International (CI) nous collaborons à des projets centrés sur l’environnement depuis près de 17 ans.

Plus récemment, nous nous sommes associés à CI pour contribuer à la protection de 4 000 hectares de forêt tropicale en Amazonie , dans le cadre d’un système d’abondement d’un hectare pour un hectare. Les fonds récoltés sont désormais utilisés pour mettre en œuvre le plus important projet mondial de reforestation tropicale dans la partie brésilienne de la forêt amazonienne.

Cette année, notre Président directeur général Fisk Johnson a braqué les projecteurs sur la déforestation illégale. SC Johnson s’engage à s’approvisionner à 100 % d’ici 2020 en matières premières naturelles issues de forêts gérées de façon durable.

Par ailleurs, nos achats d’huile de palme, de tourteau de palmiste et de dérivés d’huile de palme sont certifiés 100 % RSPO (Roundtable on Sustainable Palm Oil, Table ronde sur l’huile de palme durable). D’ici 2025, tous nos achats de matières premières à base d’huile de palme seront certifiés 100 % RSPO et issus de chaînes d’approvisionnement conformes aux modèles identité préservée, ségrégation ou bilan massique.
Nous nous efforçons d’aider les 4 milliards d’individus les plus pauvres de la planète à se protéger contre les maladies transmises par les moustiques, comme le paludisme ou la dengue.

En tant que leader mondial des produits insecticides domestiques, SC Johnson s’efforce d’aider les familles à se protéger et à s’informer sur la manière d’éviter les piqûres de moustiques. Nos efforts portent plus particulièrement sur les familles les plus à risque, celles qui ne gagnent que quelques dollars par jour et vivent dans des zones où les maladies comme le paludisme et la dengue sont endémiques.
À ce jour, SC Johnson a touché plus de 1,7 million de personnes dans sept pays avec des programmes locaux conçus pour enseigner des stratégies de prévention contre les piqûres de moustiques. Nous avons collaboré avec plus de 1 000 personnes et de 150 responsables de ministères de la santé et d’ONG travaillant à la prévention des maladies dans le monde.

En 2019, nous avons franchi un cap important dans l’un de nos projets à Sumba en Indonésie. Nous y étudions l’impact potentiel des répulsifs spatiaux sur la réduction des maladies transmises par les moustiques, en partenariat avec l’Université de Notre Dame et l’Institut Eijkman de biologie moléculaire, et avec le soutien financier de la fondation Bill et Melinda Gates. 

Les chercheurs ont testé l’efficacité d’un répulsif spatial innovant développé exclusivement par SC Johnson pour diminuer la transmission du paludisme. L’analyse des données a montré une réduction d’environ 28 % des primo-infections, tandis qu’un sous-ensemble avec la plus forte concentration de moustiques enregistrait une baisse d’environ 66 % du nombre total d’infections par le paludisme.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié des résultats chiffrés de cette étude en août 2019, dans un rapport montrant l’efficacité du produit pour combattre le paludisme. Cette étude montre la voie à suivre par les répulsifs spatiaux dans la lutte mondiale contre les maladies transmises par les moustiques.
Nous croyons que les gens doivent pouvoir accéder aux informations dont ils besoin pour faire des choix éclairés sur les produits qu’ils achètent pour leur famille. C’est pourquoi nous avons donné une envergure mondiale à notre programme de transparence en 2018/2019, en y intégrant les produits commercialisés dans la quasi-totalité des pays.

Bien que de nombreux pays appliquent des réglementations incohérentes en matière de publication des ingrédients, ou n’en appliquent aucune, en l’absence de normes dans le secteur, nous avons concentré nos efforts sur ce qui nous semble juste, en permettant un accès sans précédent aux informations relatives aux ingrédients de nos produits vendus dans le monde entier.

En 2018, nous sommes allés encore plus loin en révélant les critères scientifiques sur lesquels repose Greenlist™, notre programme de sélection d’ingrédients soumis à l’examen d’experts. Tous nos ingrédients passent par cette sélection rigoureuse. Le programme est centré sur une évaluation en quatre étapes, qui prend en compte les dangers et les risques en s’appuyant sur les meilleures données disponibles et sur notre engagement à toujours faire mieux.

Rapport sur la durabilitéAller Plus Loin : SC Johnson Publie Son Rapport Sur Le Développement Durable 2016

Rapport sur la durabilitéSC Johnson et la Fondation Ellen MacArthur : Un partenariat mondial innovant

Rapport sur la durabilitéSoutenir une économie circulaire avec des matériaux recyclés après consommation

Rapport sur la durabilitéSC Johnson travaille pour trouver des solutions à la crise mondiale du plastique

Rapport sur la durabilitéUn partenariat innovant entre SC Johnson et Plastic Bank réduit la pollution plastique, remédie à la pauvreté

Fisk JohnsonChoix informés : un courrier du président directeur général de SC Johnson à propos de notre Rapport sur la durabilité 2017

Article suivant

Article suivant

Article suivant