Fisk Johnson marchant dans une rue en Indonésie avec un collecteur de plastique

Un partenariat mondial avec Plastic Bank pour combattre la pauvreté et la pollution plastique des océans

Un partenariat mondial entre SC Johnson et Plastic Bank permet la création de plus de 500 centres de recyclage dans le monde entier pour s’attaquer au problème du plastique des océans.
« Construire des infrastructures qui empêchent le déversement du plastique dans les océans est crucial pour résoudre le problème du plastique des océans. Nous sommes ravis que notre partenariat avec Plastic Bank apporte une solution au problème et permette de s’attaquer simultanément à la pauvreté. » – Fisk Johnson, président-directeur général

En 2018, nous avons démarré un partenariat avec Plastic Bank, l’une des principales organisations agissant contre le plastique des océans, et nous avons ouvert neuf centres de recyclage en Indonésie avec l’objectif d’empêcher le déversement du plastique dans l’océan. 

Au-delà d’être bénéfique pour la planète, ce partenariat joue un rôle important dans l’aide aux familles des zones défavorisées. Chez SC Johnson, faire ce qui est juste pour les peuples et pour la planète est au cœur de nos préoccupations. En 2019 nous élargirons notre partenariat avec Plastic Bank, dans le cadre d’un accord sur trois ans particulièrement innovant, pour ouvrir 509 points de collecte du plastique dans le monde entier. 

«
Plus de 8 millions de tonnes de plastique sont rejetées dans les océans chaque année ; il est donc essentiel pour résoudre ce problème de bâtir des infrastructures qui empêchent le déversement du plastique dans la mer. Je suis vraiment ravi que le programme que nous avons élaboré avec Plastic Bank permette de s’attaquer simultanément à la pauvreté et à ce grave problème environnemental.

Fisk Johnson, président-directeur général de SC Johnson

Cet effort sur trois ans créera des infrastructures de recyclage à grande échelle réparties sur cinq pays, dont l’Indonésie, la Thaïlande, les Philippines et le Vietnam – quatre des cinq pays contribuant le plus au plastique océanique – et le Brésil.

Les 509 points de collecte de plastique devraient collecter 30 000 tonnes de Social Plastic® sur trois ans. L’équivalent d’empêcher environ 1,5 milliards de bouteilles plastiques de pénétrer dans les cours d’eau et l’océan.

Les points de collecte offre aussi aux habitants l’opportunité de collecter des déchets plastiques en échange de jetons numériques. Le plastique collecté est ensuite recyclé et vendu sur le marché sous le nom de Social Plastic®, que nous rachetons à un prix élevé et en 2020, nous l’intégrerons dans notre marque emblématique Windex® aux États-Unis et au Canada. 

«
Ce partenariat avec SC Johnson nous permet de boucler la boucle et de promouvoir l’économie circulaire tout en créant des infrastructures dans les régions qui en ont le plus besoin.
David Katz, Fondateur et PDG de Plastic Bank

Développé par Plastic Bank, Social Plastic® fait référence à l’écosystème créé par les infrastructures de recyclage dans les régions les plus pauvres de la planète et invite les habitants à toucher un revenu stable en participant aux programmes de recyclage. 

Selon Plastic Bank, les ramasseurs de plastique ont la possibilité d’augmenter considérablement leurs revenus ; en effet, le plastique qu’ils récupèrent est rémunéré au meilleur taux du marché, majoré d’une prime. Les ramasseurs sont payés en jetons numériques basés sur la technologie de la Blockchain qui peuvent être utilisés pour l’achat de biens et services. En Indonésie, la rémunération annuelle des ramasseurs est en voie d’atteindre la somme totale de 300 000 USD, soit 4,2 milliards de roupies indonésiennes. 

Le nouveau partenariat de SC Johnson avec Plastic Bank n’est que l’une des nombreuses manières dont nous remplissons notre engagement à lutter contre le problème de la pollution plastique. Nous avons régulièrement augmenté l’utilisation de plastique recyclé après consommation (PCR) dans nos produits et réduit autant que possible l’excès de plastique.

  • 100 % de nos emballages plastiques seront conçus pour être recyclables, réutilisables ou compostables d’ici 2025
  • Le plastique recyclé après consommation (PCR) est utilisé dans plusieurs de nos lignes de produits notamment Windex®, Scrubbing Bubbles® et Glade®.
  • 1 700 tonnes de plastique ont été supprimées des emballages primaires au cours de l’exercice 2018/2019.

Chaque fois qu’un consommateur choisit une bouteille de concentré, il utilise près de 80 % de déchets plastiques en moins. C’est pour cette raison que depuis le lancement du concentré Windex® en 2011, nous avons étendu les options de recharge à nos autres marques de nettoyage populaires, dont Mr Muscle®, Scrubbing Bubbles® et fantastik®.

La nouvelle ligne de concentrés SC Johnson a été lancée aux États-Unis et au Canada en juillet 2019 et comprend les recharges pour Scrubbing Bubbles®, Windex® et fantastik®. Elle a été suivi de la nouvelle vague de recharges de concentrés lancée au Mexique, au Royaume-Uni, en Chine et au Japon à l’automne 2019 qui comprenait la marque internationale de produits d’entretien, Mr Muscle®.

En 2018, notre président-directeur général, Fisk Johnson, a été choisi en tant que l’un des rares PDG signataires de l’Engagement mondial pour une nouvelle économie des plastiques. Cette initiative est pilotée par la Fondation Ellen MacArthur en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour l’environnement et définit une vision partagée pour les entreprises afin de créer une économie circulaire autour des plastiques. 
SC Johnson et le plastique des océans
Découvrez nos actions de sensibilisation pour mettre un terme à la pollution plastique des océans.
Voir plus

EnvironnementUn partenariat mondial avec Plastic Bank pour combattre la pauvreté et la pollution plastique des océans

Rapport sur la durabilitéFisk Johnson met en avant la crise mondiale du plastique

Rapport sur la durabilitéFisk Johnson met en avant la crise mondiale du plastique

Rapport sur la durabilitéUn partenariat innovant entre SC Johnson et Plastic Bank réduit la pollution plastique, remédie à la pauvreté

Rapport sur la durabilitéSC Johnson et la Fondation Ellen MacArthur : Un partenariat mondial innovant

Rapport sur la durabilitéUn partenariat innovant entre SC Johnson et Plastic Bank réduit la pollution plastique, remédie à la pauvreté

Article suivant

Article suivant

Article suivant