Le Carnaúba, l’avion amphibie de Sam Johnson

L’expédition de Sam Johnson en 1998 au Brésil dévoile une révélation : Nos familles nous sauvent

En 1935, H.F. Johnson, Fils a parcouru plus de 24 000 km (15 000 milles) pour cultiver les palmiers de carnauba au Brésil. En 1998, son fils, Sam Johnson, a reproduit son aventure.
Ce qui importe le plus, a déclaré Sam Johnson, c’est si nous, en tant que parents, avons répondu aux attentes de nos enfants.
Sam Johnson, dirigeant de quatrième génération de SC Johnson, a grandi en écoutant le récit des aventures d’outre-mer de son père. Et aucun n’était plus excitant que celui de la légendaire « Expédition Carnaúba » de H.F. Johnson, Jr. au Brésil en 1935. Alors, lorsque Sam a découvert une note écrite par son père, « À Sammy, j’espère que tu feras ce voyage un jour. Il a transformé ma vie. », il savait qu’il devait y aller.
VIDÉO
« J'espère que tu feras ce voyage un jour. Il a changé ma vie. »
L’expédition au Brésil en 1998 de Sam Johnson représentait bien plus qu’une simple aventure. C’est l’histoire d’une famille, mais également l'histoire de l’amour d’un père.
En 1935, H.F. et son équipage décollèrent dans un avion amphibie à destination de Fortaleza au Brésil. Leur objectif était d’étudier le palmier de carnauba, dont la cire était la plus résistante au monde. C’était l’ingrédient clé dans presque chaque produit de SC Johnson à cette époque.
 
« En tant qu’enfant, tout ceci n’était qu’aventure et romantisme pour moi, »a déclaré Sam.« Mon père me racontait des histoires qui me faisaient ouvrir grand les yeux d’émerveillement, des histoires qui me remplissaient d’étonnement. »
 
63 ans plus tard, Sam a recréé cette même aventure. En recréant la plus célèbre expédition de H.F., Sam a non seulement honoré son père, mais il a, également, commencé à comprendre H.F. un peu mieux. 
H.F. Johnson, Fils avec l’avion Carnaúba
Bien que l’expédition de 1998 commémorait le père de Sam, elle visait aussi à dynamiser les employés de SC Johnson. Sam souhaitait être une source d’inspiration pour les autres afin que ces derniers partent à la poursuite d'aventures courageuses au cours de leur vie et au travail. De fait, il estimait que c’était la pierre angulaire pour l’avenir de l’entreprise. 

Il se rappelait de la vitalité déployée par son père au retour de son voyage — et il pensait que la même énergie pouvait se répandre au sein de toute l’entreprise. « J'espère qu'il dira à tous les employés de Johnson qu'à titre d'entreprise chef de file, nous devons nous engager à explorer de nouvelles idées, prendre des risques, et à être motivés par la poursuite d'un rêve. »

Tout comme lorsque son père a fait l’annonce de son expédition en 1935, certaines personnes ont cru probablement que Sam était fou d’effectuer ce voyage au Brésil dans un petit avion. Mais tout comme son père, quelque chose l’obligeait à aller de l’avant.
«
L’avion Carnaúba représente l’esprit de la famille, l’esprit de l’aventure et l’esprit de leadership.
Fisk Johnson, PDG de SC Johnson
Mais Sam n’avait pas en sa possession l'élément le plus important : l’avion. Comment pouvait-il revivre l’expérience de H.F. s’il ne pouvait pas piloter l’avion Sikorsky S-38 utilisé par H.F.?
 
Comme l'a déclaré plus tard notre PDG Fisk Johnson, « L’avion Carnaúba représente l’esprit de la famille, l’esprit de l’aventure et l’esprit de leadership : toutes des valeurs qui font partie de notre identité en tant qu’entreprise. » 
 
Le problème était que l’avion original avait été vendu à Shell Oil et s’était écrasé dans l’océan en Indonésie plusieurs années auparavant. De fait, le modèle Sikorsky S-38 n'existait plus lorsque Sam a commencé ses préparatifs de voyage. Et malgré ses efforts pour retrouver le S-38 original, l’avion Carnaúba est resté manquant pendant plusieurs années.
 
Sam a donc eu recours aux services de Born Again Restorations à Owatonna au Minnesota pour construire une reproduction du Sikorsky S-38 à partir de rien. Ils se sont appuyés sur une recherche approfondie, sur les plans originaux et sur une certaine improvisation pour réaliser la demande. Et le résultat a été formidable. 
VIDÉO
Création d’une reproduction de l’avion Carnaúba Sikorsky S-38
Grâce à la recherche, aux plans et à un peu d’improvisation, Born Again Restorations a recréé l’avion S-38 pour Sam Johnson.
Trois ans et demi plus tard, l’avion de Sam, du nom de Carnaúba comme son prédécesseur, s'élevait vers le ciel. 35 000 heures de fabrication et le nouveau S-38 était époustouflant. « Les gens n’aiment habituellement pas les machines, mais cet avion est une œuvre d’art, » a déclaré Sam. 

L’avion ainsi reproduit était identique à l’original, mais on y avait apporté certaines modifications pour le rendre plus sécuritaire. Ce qui comprenait une amélioration des propulseurs, des roues et des freins, des moteurs et de l’avionique. De plus, son système de communication comprenait un système de navigation par satellite et un transpondeur.

Il recréait ainsi, dans son ensemble, l’expérience qu’aurait vécue l’équipage en 1935. La nouvelle vitesse de croisière de l’avion était d’environ 161 km/h (100 mph), légèrement supérieure à celle de 154 km/h (96 mph) atteinte en moyenne de l’expédition originale.
«
J'avais l'impression, comme bien souvent au cours de cette expédition à venir — que mon père était dans l’avion avec moi.
Sam Johnson, dirigeant de quatrième génération de SC Johnson
La famille Johnson s’est réunie en 1998 pour voir Sam et ses fils partir pour leur expédition au Brésil. Dans le film de 2008 Carnaúba: A Son’s Memoir, Sam mentionne que « l’amour de ma femme, Gene, et l’affection altruiste de mes filles, Helen et Winnie, » l’accompagnaient dans son cœur.
 
Sam jonglait avec l’idée de devenir pilote professionnel avant de décider de faire partie de l’entreprise familiale. Il était maintenant content de se retrouver dans les airs. Il avait l'impression que son père était avec lui, l’appuyant dans son aventure. Ensemble, les Johnson survolaient les terres agricoles, les volées d’oiseaux, les arbres d’automne et le fleuve Amazone. 
Sam Johnson lors de son expédition Carnaúba pour se renouer avec son père et l'histoire de la famille Johnson
Sam et ses fils ont parcouru plus de 12 070 km (7 500 milles) aller-retour lors de l’expédition de 1998.
Sam a pu reconstituer avec succès l’expédition de son père; cette aventure a été exceptionnelle. Encore plus, elle est devenue l'aventure de la famille et de la compréhension. 
 
Sam a découvert bien des choses quant à son père et quant à lui-même en tant que père. Et, étonnamment, dans une ère où les dirigeants d’entreprise tentent souvent de préserver leur vie personnelle, il a partagé généreusement ces observations et connaissances avec nous tous.
 
Le résultat figure dans le film Carnaúba: A Son’s Memoir, avec sa cinématographie époustouflante, sa bande sonore exaltante et son message convaincant. C’est un cadeau de Sam à tous les parents.
 
Partageant le film pour la première fois avec les employés de SC Johnson, Sam a mentionné, « J’espère que le film aura un sens quelconque pour les prochaines générations, car il en dit beaucoup sur ce que nous sommes en tant que famille. Nous nous entraidons, nous collaborons et nous n’avons pas peur de l’aventure ici ou là. Nous n’avons pas peur de l’honnêteté non plus. Et cela doit être vrai également pour l’entreprise. » 
VIDÉO
Que recherchait son père et qu’a trouvé Sam?
Au-delà de la simple aventure, celle d’une expédition de 24 140 kilomètres (15 000 milles), Sam Johnson a découvert quelque chose de plus puissant à son arrivée.
Comme il le partage dans le film, à la fin de son voyage, Sam a réalisé la chose la plus importante qu’il avait découverte. 
 
« Tandis que je réfléchissais à ce que mon père avait accompli, et que je réfléchissais à l’avenir, j’ai fini par comprendre qu’on ne devrait pas s’inquiéter d’avoir été ou non à la hauteur des attentes de nos pères, mais plutôt qu’il faudrait s’inquiéter si oui ou non en tant que pères nous avons été à la hauteur des attentes de nos enfants. »
 
Ces mots sont devenus comme une sorte de mantra pour notre entreprise - pour la contribution que nous voulons apporter et l’héritage que nous désirons laisser. Ils sont sculptés sur le mur du Fortaleza Hall du campus de notre siège social mondial, et la reproduction de l’avion de 1998 plane au-dessus d’eux.
 
Ils nous rappellent chaque jour l’expédition Carnaúba de 1998 et les espoirs de Sam pour nous tous, à savoir explorer de nouvelles idées, prendre des risques, être motivés par la poursuite d’un rêve, et tenir toujours compte des prochaines générations.
VISIONNER NOS FILMS
Accompagnez Sam Johnson lors de son expédition pour recréer le vol qui a transformé la vie de H.F. dans Carnaúba : A Son’s Memoir. Nos films sont projetés au cinéma The Golden Rondelle sur le campus de SC Johnson à Racine au Wisconsin.
Réservez votre siège

FilmsDe To Be Alive! à Carnaúba : A Son’s Memoir, les films de SC Johnson inspirent et réjouissent

FilmsLe film de Sam Johnson, Carnaúba: A Son’s Memoir, est une célébration de l’aventure et de la famille

ArchitectureLe design architectural surprend chez SC Johnson dans l’ajout primé au campus SC Johnson : Fortaleza Hall

Famille JohnsonGene Johnson : Une conscience pour SC Johnson, une championne de l'éducation des enfants

EntrepriseSC Johnson est une entreprise familiale

FilmsLiving Planet, un film parrainé par l’entreprise SC Johnson, a offert une vue aérienne de la nature à des millions de spectateurs

Suivant

Suivant

Suivant