Le plastique dans les océans : SC Johnson s'attaque à la pollution plastique en Indonésie tout en aidant les familles

SC Johnson commandite huit nouveaux centres de recyclage de plastique en Indonésie pour aider à lutter contre le plastique dans les océans.
Les entreprises, les gouvernements et les ONG doivent s'unir pour s'attaquer à la pollution plastique, déclare Fisk Johnson.
Les experts estiment qu’au moins 8 millions de tonnes métriques de plastique se retrouvent chaque année dans les océans, partout dans le monde. Le Forum économique mondial déclare que cela équivaut à vider le contenu d'un camion-poubelle dans l'océan chaque minute. D’ici 2050, ce nombre pourrait passer à quatre camions-poubelles par minute.

C’est pourquoi des entreprises telles que SC Johnson s’efforcent de trouver des moyens de minimiser la quantité de déchets plastiques partout dans le monde. Du point de vue des produits, nous avons pris plusieurs mesures comme développer nos produits pour encourager la réutilisation, concevoir des emballages réduits et augmenter le contenu recyclé de nos bouteilles en plastique. 

Mais nous voyons également une occasion d’agir bien au-delà des produits. Nous voulons aider à récupérer les déchets plastiques grâce à des programmes innovants de recyclage et de récupération. De cette manière, nous pouvons réduire l’impact sur l’environnement et, du même coup, redonner aux communautés où la pollution plastique est excessive. 
DESSUS : Nyoman Darti recueille les déchets plastiques dans le nouveau centre de recyclage ouvert par SC Johnson et Plastic Bank à Bali, en Indonésie.
DESSOUS : Notre président-directeur général, Fisk Johnson (deuxième à partir de la gauche), s’entretient avec Nyoman (à droite) lors de l’inauguration du centre de recyclage, ainsi que David Katz de la Plastic Bank (à gauche) et Wisakananda Pradipta (au centre). 
En 2018, SC Johnson a lancé un partenariat avec Plastic Bank, l'une des principales organisations œuvrant à la réduction du plastique dans les océans. 

La Plastic Bank a pour mission de créer un impact social et environnemental dans les endroits fortement touchés par la pauvreté et la pollution plastique. Pour ce faire, elle échange le plastique recueilli par les résidents contre de l'argent, des biens ou des services. Le plastique recueilli est recyclé et vendu sous le nom de Social Plastic® (plastique social). Ceux qui ont recueilli le plastique bénéficient de la valeur reçue en échange. 

En collaboration avec la Plastic Bank, nous ouvrons huit nouveaux centres de recyclage en Indonésie, chacun pouvant recueillir environ 100 tonnes de plastique par an et offrant des occasions à des centaines de personnes de recueillir les déchets locaux. Le premier centre a ouvert à Bali le 28 octobre 2018 et les huit centres devraient être opérationnels d'ici la mi-2019. 
«
Nous voulons aider à recueillir une quantité de plastique équivalente à ce que nous avons déversé dans le monde, grâce à des programmes innovants de recyclage et de récupération. De cette manière, nous pouvons réduire l’impact sur l’environnement et, du même coup, redonner aux communautés où la pollution plastique est excessive.
Fisk Johnson, PDG de SC Johnson
En octobre 2018, le président-directeur général de SC Johnson, Fisk Johnson, s'est rendu en Indonésie pour plonger à Manta Point, conjointement avec Conservation International (CI), notre partenaire de longue date pour l'action environnementale. Depuis plus de 15 ans, nous collaborons avec CI pour aider à la sauvegarde des forêts et à la préservation des ressources naturelles

En tant que plongeur de longue date qui a navigué sur les mers du monde entier, Fisk a vu les conditions de l'océan se dégrader et voulait voir de près la crise du plastique dans les océans. Manta Point a acquis sa renommée en 2018 lorsqu'un plongeur a partagé une vidéo de l’importante pollution plastique dans l'eau. 

Bien que Fisk n’ait pas rencontré le même niveau de pollution que ce plongeur, la biodiversité marine l’a grandement inspiré et a mis en lumière l’impact dévastateur que la pollution par le plastique pouvait avoir. 
« Les entreprises, les gouvernements et les ONG doivent s’unir pour s’attaquer à cet important problème. Il est essentiel que nous prenions des mesures pour empêcher la quantité croissante de plastique de se déverser dans nos océans », a déclaré Fisk. 

« Nous voulons aider à recueillir une quantité de plastique équivalente à ce que nous avons déversé dans le monde, grâce à des programmes innovants de recyclage et de récupération. De cette manière, nous pouvons réduire l’impact sur l’environnement et, du même coup, redonner aux communautés où la pollution plastique est excessive. »

L’Indonésie a été choisie pour ce partenariat, car elle renferme les plus hauts niveaux de biodiversité marine au monde, mais fait également face à des niveaux élevés de pollution plastique dans ses océans. Le pays s'est engagé à verser jusqu'à un milliard de dollars par an pour réduire la quantité de plastique et d'autres polluants dans ses eaux. Il vise une réduction de 70 % des déchets marins d’ici 2025. L’Indonésie est également le foyer des opérations de SC Johnson depuis des décennies.

L'une des raisons pour lesquelles le partenariat avec la Plastic Bank était si attrayant était la possibilité de faire du bien aux gens ET à la planète. 

SC Johnson œuvre depuis longtemps pour atteindre ces deux objectifs, tels que notre investissement à long terme pour encourager l’agriculture durable et le développement économique au Rwanda et un programme lancé en 2016 pour augmenter le recyclage des aérosols en Amérique latine tout en améliorant les conditions de travail pour les travailleurs des installations de tri de déchets. 

Nous espérons que ce nouveau partenariat aura un impact positif similaire. Près de 28 millions d'Indonésiens vivent sous le seuil de la pauvreté, ce qui signifie qu'un programme de cette envergure pourrait leur apporter des avantages significatifs. 

Actuellement, pour des raisons de sécurité, de nombreux résidents indonésiens ne se déplacent pas avec de l’argent comptant sur eux. Mais le programme Plastic Bank utilise la technologie en chaîne de blocs, ce qui signifie que les personnes qui recueillent du plastique ont accès à des ressources avec un risque de perte moindre.

La Plastic Bank estime qu’au-delà de l’amélioration de la sécurité financière, le programme offre aux personnes qui recueillent du plastique un grand sentiment de fierté, et ça aussi, c’est important. Nous ne serons satisfaits que lorsque notre impact net atteindra zéro déchet plastique. En cours de route, nous sommes enthousiasmés par les programmes novateurs tels que le partenariat avec la Plastic Bank, qui peuvent contribuer à créer un monde meilleur pour tous. 
VIDÉO

Plastic Bank

Pouvons-nous résoudre le problème de la pollution plastique des océans tout en mettant fin à l'extrême pauvreté?

Mettre fin aux déchets plastiques : SC Johnson s'engage à augmenter la réutilisation du plastique et à enrayer la pollution par le plastique

Produits à des fins quelconquesLes sacs en plastique compostables Ziploc® soutiennent le compostage municipal et réduisent les déchets vers les sites d’enfouissement

RecyclageSacs de recyclage Ziploc® : encourager les communautés au recyclage porte-à-porte de film plastique

RecyclageSCJ recycle : Augmenter les taux de recyclage en Amérique latine grâce à l'innovation et à l'éducation

Rapport sur le développement durableAller Plus Loin : SC Johnson Publie Son Rapport Sur Le Développement Durable 2016

IngrédientsProgramme Greenlist™ de SC Johnson : Choisir des ingrédients pour nos produits afin de mieux protéger la santé humaine et l'environnement

Suivant

Suivant

Suivant