Moins d'emballage de plastique permet de réduire les déchets, comme le démontrent les nettoyants concentrés de SC Johnson et le remplissage

SC Johnson a lancé les recharges Windex® et autres nettoyants concentrés pour intéresser les consommateurs envers des produits qui minimisent les déchets plastiques.
« Nous voulons déchiffrer le code et découvrir ce qui ferait des recharges concentrées un choix accepté, même exigé par le public ». – Fisk Johnson
Il n'est pas rare de trouver des produits de nettoyage vendus dans des emballages de recharges de produits concentrés, partout dans le monde. En fait, dans plusieurs endroits, il s'agit d'un format plus commun que les gros contenants de produits nettoyants, en raison des budgets familiaux limités et de l'espace de rangement minimal dans les magasins et les marchés.
 
Mais en Amérique, où de nombreuses familles ont amplement d'espace de rangement et où les magasins sont utilisés pour stocker des paquets volumineux et surdimensionnés, convaincre les gens d'essayer des recharges peut être un défi. 
 
C'est un défi qui vaut la peine d’être relevé, compte tenu de la pollution causée par le plastique. Chaque année, des millions de bouteilles en plastique se retrouvent dans les sites d’enfouissement aux États-Unis. Si nous pouvons convaincre les gens de recharger plutôt que de jeter, nous pouvons aider à limiter ce gaspillage.
«
Le remplissage avec un concentré est un exemple d'un très petit changement de comportement qui pourrait faire une réelle différence en minimisant les déchets.
Fisk Johnson, PDG de SC Johnson
En 2011, SC Johnson a lancé un projet pilote de recharge de produit concentré avec Windex® Mini, une recharge de type pochette qui utilise 90 % moins d'emballage de plastique que le traditionnel vaporisateur de 26 onces liquides. 
 
Comme l'a déclaré notre président-directeur général Fisk Johnson à l'époque, « Le remplissage par produit concentré est un exemple d'un très petit changement de comportement qui peut faire une réelle différence pour minimiser le gaspillage. » Mais plusieurs personnes trouvent cela incommodant. Nous voulons déchiffrer le code et découvrir ce qu'il faut faire pour que les recharges de produit concentré soient acceptées, même exigées par le public. »
 
Le projet pilote® Windex Mini comprenait la collecte en ligne de commentaires des consommateurs et dans les groupes de discussion, ce qui a permis de mieux comprendre la viabilité et l'importance des emballages recyclables. 
Recharge Windex
En 2012, nous avons lancé la nouvelle phase : une gamme de nettoyants concentrés Mini de cinq de nos marques de confiance : fantastik®, Pledge®, Scrubbing Bubbles®, Shout® et Windex®.
 
Les nouveaux produits se présentent sous la forme de petits flacons faciles à verser et fabriqués dans le même conditionnement recyclable qu'une pinte de lait. Ils répondent également à un large éventail de besoins de nettoyage, de la salle de bain à la cuisine, du nettoyage du bois au marbre en passant par la moquette.
 
Les recharges concentrées sont un choix facile et respectueux de l'environnement pour le nettoyage quotidien. Les consommateurs combinent simplement une bouteille de concentré avec de l'eau du robinet dans une bouteille à pulvérisateur réutilisable. Une étiquette pratique est fournie pour aider à identifier ce qui se trouve dans la bouteille pour une utilisation future.
Choisir de remplir son contenant avec une mini-recharge concentrée nécessite moins de plastique et évite de transporter jusqu'à 650 ml d'eau.

La plupart des flacons de pulvérisation pour les marques de concentrés étaient déjà produits avec au moins 50 % de contenu recyclé après consommation. Choisir de recharger avec une mini-recharge concentrée a un effet positif encore plus important : 

  • Nécessite 79 % de moins de plastique que les bouteilles standard
  • Évite de transporter de 540 ml à 650 ml d’eau, selon la formule.
  • La bouteille réutilisable peut être recyclée dans la plupart des programmes de recyclage communautaires

Et ce n'est que le début. Si seulement 20 % des 320 millions de produits de nettoyage vendus dans des bouteilles à pulvérisateur aux États-Unis étaient réapprovisionnés chaque année, ils pourraient :

  • Éviter plus de 7 millions de livres de plastique – plus de 50 millions de cruches de lait d'un gallon
  • Éviter l’utilisation de 3,5 millions de livres de plastique vierge – ce qui équivaut à environ 230 éléphants adultes pesant 15 000 livres chacun
  • Éviter le transport de près de 11,5 millions de gallons d'eau – pour remplir environ 17 piscines olympiques

Lorsque nous avons lancé chaque phase de notre programme de recharges concentrées aux États-Unis, nous avons créé un dialogue sur la gestion des déchets plastiques.

Le Wall Street Journal a parlé de Windex® Mini et discuté du défi de changer les comportements des consommateurs américains, qui préfèrent la commodité des produits prémélangés. Les médias verts ont débattu de la façon de surmonter l'habitude des consommateurs d'acheter une nouvelle bouteille à chaque fois. 

Nous n'avons pas toutes les réponses, et les ventes des recharges ont été, franchement, plutôt décevantes. Mais nous voulons continuer la conversation. Même en 2011, nous avions des preuves que 75 % des Américains se sentent bien lorsqu'ils prennent des mesures pour aider l'environnement. Et, l'intérêt pour l'environnement et les choix durables ne fait que croître.

Donc, nous continuerons à expérimenter. Et nous espérons que vous continuerez à le faire avec nous. Ensemble, nous pouvons plaider en faveur de contenants réutilisables, d'options moins polluantes et de meilleurs choix pour les générations à venir.

TransparenceAucun secret : SC Johnson introduit la transparence à 100 % quant aux ingrédients de ses parfums.

Produits à des fins quelconques100 % transparente : La collection fleur d’oranger Glade® communique la liste complète de ses ingrédients

TransparenceLe cheminement de SC Johnson vers la transparence en matière d’ingrédients

EnvironnementLes jalons de SC Johnson dans le leadership environnemental

EnvironnementRetirer les chlorurofluorurocarbones (CFC) des aérosols : comment Sam Johnson a orienté SC Johnson vers l’activisme environnemental

Fiche d’informationLes acquisitions de SC Johnson permettent d’obtenir des marques de qualité

Suivant

Suivant

Suivant