Gestion zéro déchet : plus de 65 % des usines de SC Johnson adhèrent maintenant à l’initiative zéro déchet vers des sites d’enfouissement

Réduction des déchets : d’ici 2021, les sites de fabrication de SC Johnson n’achemineront pas de déchets vers des sites d’enfouissements. 
De quelle façon une entreprise peut-elle cesser d’acheminer des déchets vers un site d’enfouissement? Commencez par habiliter les équipes à trouver des solutions. 
La Banque mondiale prévoit que le volume de déchets solides générés mondialement va presque doubler d’ici 2021, passant de 1,3 milliard de tonnes à environ 2,2 milliards de tonnes de déchets solides par année.* Ce n’est pas un héritage que nous souhaitons pour les sites d’enfouissement des générations actuelles ou futures.’
 
Donc, en plus des démarches entreprises pour réduire les déchets générés par nos produits, nous avons effectué une transition de l’ordre de 65 % de nos usines pour envoyer zéro déchet de fabrication vers les sites d’enfouissement, et plus encore bientôt.
Depuis l’an 2000, nous nous efforçons de réduire les déchets de fabrication mondiaux dans les installations de SC Johnson. Nous tentons d’éliminer les déchets avant qu’ils ne soient générés, et de rediriger les déchets produits pour une utilisation environnementale plus responsable.
 
Notre objectif était de diminuer les déchets de fabrication mondiaux de 70 % pour 2016, et nous avons atteint cet objectif 3 ans à l’avance. Aujourd’hui, nous obtenons moins de 0,5 kilogramme de déchets de fabrication pour 100 kilogrammes de produits expédiés. 
Non pas que la réduction des déchets soit une tâche facile. Observation et innovation sont exigées pour y parvenir, ce dont s’occupent nos équipes vertes de par le monde. 
 
Ces équipes surveillent et améliorent nos pratiques de développement durable, tout en offrant de la sensibilisation quant aux occasions de développement durable par des suggestions de changement de processus dans nos activités courantes. 
 
En voici un exemple : notre usine de fabrication en Indonésie reçoit ses matériaux dans de larges barils de métal. Une fois vidés, ces barils étaient broyés puis incinérés, avec pour conséquence des milliers de livres de déchets par an. 
 
L’équipe locale y a vu une occasion de changement et a formulé un plan : au lieu d’incinérer les barils, de collaborer avec une compagnie de recyclage locale pour les réusiner. Ils pourront ainsi être utilisés dans la collecte de recyclage et de déchets sur le marché. 
Un programme novateur de recyclage de barils a permis de détourner de l’incinération plus de 7 500 barils.
«
Je suis fier du travail acharné qui a été accompli par les employés de SC Johnson à nos usines de fabrication à travers le monde, lesquels ont intensifié leurs efforts pour protéger l’environnement pour les générations futures.
Fisk Johnson, PDG de SC Johnson
Au-delà de notre objectif mondial de continuer à réduire les déchets, nous nous efforçons également à atteindre pour nos sites le statut zéro déchet vers les sites d’enfouissement. En 2017, Jeddah, Arabie saoudite, est devenu l’un des 6 sites de fabrication de SC Johnson à atteindre avec succès le statut zéro déchet de fabrication vers les sites d’enfouissement. 

Nos sites situés à Toluca, Mexique; Ho Chi Minh, Vietnam; Rosslyn, Afrique du Sud; Kiev, Ukraine; et Nairobi, Kenya, ont franchi une autre étape en 2017 en réalisant le statut zéro déchet vers les sites d’enfouissement, n’envoyant aucun déchet aux sites d’enfouissement, y compris les déchets provenant des cafétérias et des immeubles de bureaux. 

Nous déployons tous les efforts nécessaires pour que tous nos sites de fabrication n’envoient aucun déchet vers les sites d’enfouissement d’ici 2021. Il y a cinq ans, cinq sites de SC Johnson réalisaient le statut zéro déchet de fabrication vers les sites d’enfouissement. Aujourd’hui, 17 sites ont le statut zéro déchet de fabrication vers les sites d’enfouissement et 14 d’entre eux ont le statut zéro déchet vers les sites d’enfouissement.
Les solutions sont rarement universelles. C’est pourquoi les Équipes vertes sont habilitées à trouver des solutions qui répondent aux exigences uniques de chaque site. Elles doivent être prêtes à adapter l’environnement et à prendre les décisions les plus durables et les mieux adaptées pour la situation qui se présente. 
 
Certains sites font le compostage de gaspillage de nourriture aux fins d’utilisation pour l’aménagement paysager. Dans certains autres sites, les eaux résiduaires sont traitées aux fins d’utilisation comme fertilisant dans les parcs et autres espaces naturels.
 
Par exemple, à Nairobi, au Kenya, il n’est pas si fréquent pour les habitants de séparer les déchets, car le recyclage et l’infrastructure nécessaires ne sont pas répandus. Mais les employés de SC Johnson qui s’y trouvent ont appris les avantages de la gestion des déchets et la façon de séparer de manière appropriée les déchets de l’entreprise, et à ce jour, le site est zéro déchet vers les sites d’enfouissement. 
La définition de zéro déchet expédié aux décharges varie d’une compagnie à l’autre. Pour nous, « zéro veut dire zéro », et notre définition est très stricte. Un site doit maintenir une politique de zéro déchet expédié aux décharges pendant une période de temps précise avant de pouvoir être désigné comme tel. 
 
Certaines compagnies affirment avoir un politique de « zéro déchet », puis ajoutent un astérisque avec une note en bas de page indiquant qu’elles permettent qu’un petit pourcentage de déchets soit expédié aux décharges bien qu’elles auraient pu disposer de ces déchets autrement. Nous n’agissons pas ainsi. 
 
Cela signifie également que le traitement municipal des déchets ne contribue à atteindre la norme de zéro déchet chez SC Johnson uniquement si les déchets sont dirigés pour être compostés ou convertis en méthane. (Nous faisons une exception pour ce qui est des déchets biodangereux, médicaux ou de certains types de déchets dangereux, soit une faible fraction de la totalité de nos déchets, étant donné que la législation locale peut exiger une élimination spéciale de ces déchets.)
 
Nous prenons cela très au sérieux. Pour le bien des habitants et de la planète, nous continuerons de travailler chaque jour pour utiliser les ressources sagement et les préserver pour l’avenir. C’est le moins que nous puissions faire pour vos enfants et les nôtres.
 

* Banque mondiale (2012) What A Waste – A Global Review of Solid Waste Management(Urban Development Series: Knowledge Papers). Chapitre 3.

EnvironnementConservation des forêts : SC Johnson poursuit ses efforts pour mettre fin à la déforestation

EnvironnementRéduction des déchets : Un projet de gestion du chargement des camions réduit les émissions de gaz à effet de serre et la consommation de carburant

Énergie renouvelableL’énergie éolienne alimente le plus grand site de fabrication de SC Johnson

Énergie renouvelableL’énergie renouvelable alimente SC Johnson grâce au vent, au soleil, au gaspillage de nourriture et aux déchets

EnvironnementLes jalons de SC Johnson dans le leadership environnemental

Énergie renouvelableLes initiatives de SC Johnson en matière d’énergie renouvelable dans le monde entier

Suivant

Suivant

Suivant