Scientifique au SC Johnson Institute of Insect Science for Family Health

La science des insectes : Aider les familles à rester en santé en luttant contre les maladies propagées par les moustiques

Au SC Johnson Institute of Insect Science for Family Health, les scientifiques bourdonnent d’énergie quand vient le temps de lutter contre les piqûres de moustique.
Six espèces de moustiques, trois espèces de blattes, deux espèces de fourmis, des poissons d’argent, des thermobies, des mites et plus encore : SC Johnson a tout ça dans son insectarium. 
Notre planète compte beaucoup d’insectes. Environ un million d’espèces ont été répertoriées jusqu’à maintenant, et, selon certaines estimations, le nombre pourrait monter jusqu’à plusieurs dizaines de millions. De plus, la recherche donne à penser que la demeure moyenne pourrait compter plus de 100 types d’insectes qui grouillent partout, chaque jour. (Beurk!) 
 
C’est beaucoup de parasites potentiels qui entourent votre famille, dont peut-être des insectes porteurs de maladies, surtout les moustiques. 
 
À SC Johnson, nous nous sommes rapidement rendu compte que nous devions en savoir autant que possible au sujet de ces bestioles. C’est pourquoi nous avons ouvert notre premier centre de recherche sur les insectes il y a longtemps, en 1957. De nos jours, le SC Johnson Institute of Insect Science for Family Health est le plus imposant centre de recherche privé et urbain en entomologie au monde.
 
Depuis 60 ans, nos scientifiques travaillent au centre pour mettre au point des produits qui sauront vous inspirer confiance quant à leur capacité à vous protéger et à protéger votre demeure contre des parasites et à aider les familles à éviter les moustiques qui peuvent être porteurs de maladies comme la malaria, la fièvre dengue et le virus Zika. 
Recherche en entomologie sur les blattes adultes
Notre plus imposant centre de recherche sur les insectes est situé près de notre siège social mondial à Racine, au Wisconsin. Il abrite environ 20 espèces d’insectes, dont les moustiques qui peuvent transmettre le virus de la malaria, la dengue, le virus Zika et la fièvre chikungunya. 

Nous avons également trois espèces de blattes, deux espèces de fourmis, des poissons d’argent et des thermobies, des mites, des parasites dans des produits entreposés et la mouche domestique commune. Par souci d’exhaustivité, nous gérons également un programme actif de collecte sur le terrain pour pouvoir recueillir des insectes régionaux également. 

À tout moment, nous avons environ 850 000 insectes et plus de 15 millions sont élevés annuellement dans ce que nous appelons notre insectarium. Il s’agit d’un milieu contrôlé sous surveillance rigoureuse où des chercheurs étudient tous les aspects du comportement des insectes, de leur développement et des méthodes de contrôle des insectes. Les espèces dans l’insectarium ont été expressément choisies pour représenter la vermine domestique et les vecteurs de maladie les plus courants dans le monde. 
Recherche en science des insectes pour aider à protéger les familles contre les maladies transmises par les moustiques
Les scientifiques à notre centre de recherche sur les insectes travaillent pour cerner des stratégies qui protègeront les familles.
La recherche à l’Institut gravite autour de deux domaines : d’abord, l’évaluation et le développement de produits. C’est ici que nos scientifiques créent les insecticides (produits qui tuent les insectes) vendus sous les marques Raid®, Baygon® et All Out®, et les chasse-insectes (produits qui les dissuade de se poser sur les humains ou de les piquer), vendus sous les marques  OFF® et Autan®.
 
Cette équipe nous aide également à communiquer l’efficacité de nos produits grâce à la publicité, ainsi que l’information importante sur l’étiquette qui concerne l’utilisation de nos produits. On ne le dira jamais assez : Les insecticides et les chasse-insectes doivent être utilisés selon les instructions sur l’étiquette pour qu’ils fonctionnent bien.
«
Les maladies transmises par les insectes sont une menace importante pour les familles partout dans le monde. Nous maintenons notre engagement à conserver notre position de leadership en matière de recherche sur les insectes pour améliorer la santé des familles.
Fisk Johnson, PDG de SC Johnson
Notre deuxième domaine de recherche est la recherche appliquée en entomologie. Dans ce domaine, les chercheurs de SC Johnson observent les insectes et analysent leur comportement. Nous avons des experts en biologie, en physiologie, en écologie et en comportement des insectes et en toxicologie, ainsi qu’en gestion des infestations. Ils étudient de nouvelles technologies et essaient de cerner les meilleurs appareils antiparasitaires et les meilleures stratégies de lutte antiparasitaire. 
 
Nous œuvrons à fabriquer des produits, certes, mais notre travail englobe bien plus. Étant donné que les insectes peuvent transmettre des maladies dangereuses comme la malaria, la fièvre dengue et le virus Zika, notre équipe a une mission supérieure : aider les familles à se protéger contre les insectes pour rester en bonne santé. 
 
Les recherches de nos scientifiques spécialistes des insectes ont appuyé nombre de nos efforts d’éducation et de gestion de la propagation des maladies transmises par les insectes partout dans le monde. 
Qu’est-ce que l’Institut de la science des insectes pour la santé familiale?
Visitez notre insectarium et voyez les scientifiques à l’œuvre alors qu’ils essaient de comprendre les insectes et comment protéger la santé humaine. 
Pour reconnaître le but important qui sous-tend notre travail, soit aider les familles à rester en santé, en 2017, nous avons renommé nos centres de recherche qui sont devenus le SC Johnson Institute of Insect Science for Family Health. Nous venons de les qualifier de centres de recherche en entomologie. Cependant, après 60 ans de leadership dans le domaine de la recherche, nous voulions nous assurer que notre priorité absolue soit au cœur de ce que nous faisons.
 
Comme notre président et chef de la direction, Fisk Johnson, l’a expliqué à l’époque, « Les maladies transmises par les insectes continuent d’être une menace sérieuse pour les familles partout dans le monde. Nous maintenons notre engagement à conserver notre position de leadership en matière de recherche sur les insectes pour améliorer la santé des familles. »
 
Nous avons également renommé notre centre principal à Racine en l’honneur d’Imogene Powers Johnson, la mère de Fisk et l’épouse de notre dirigeant de quatrième génération, Sam Johnson.
 
Imogene, qui a obtenu son diplôme en mathématiques de l’Université Cornell et qui a jadis travaillé en tant que programmeuse, a toujours milité farouchement pour l’éducation en STEM (science, technologie, ingénierie et mathématiques). Parmi ses contributions, elle est directrice fondatrice et présidente du conseil d’administration de l’école The Prairie School et siège au conseil d’administration du laboratoire d’ornithologie de l’Université Cornell, de la Johnson Foundation et du Planétarium d’Adler.

Institut de la science des insectes pour la santé familiale Imogene Powers Johnson
Institut de la science des insectes pour la santé familiale Imogene Powers Johnson
En 2017, notre plus imposant centre de recherche, situé à Racine, Wisconsin, a changé de nom pour honorer Imogene Powers Johnson. 
Connaître les insectes fait donc partie de notre travail de tous les jours. Mais voici ce qui importe vraiment : Étant donné que nous avons des experts qui travaillent continuellement pour comprendre la science des insectes, lorsqu’une maladie transmise par les insectes se présente, nous pouvons agir rapidement. De plus, nous avons les connaissances et les produits à l’appui. 
 
À l’apparition du virus Zika en 2016, nous avons donc pu lancer un site Web éducatif spécial sur les moustiques à l’intention des familles. Nous voulions offrir des conseils et des astuces d’expert clairs et faciles à comprendre pour aider les gens à se protéger contre les piqûres de moustiques. 
 
Et ce n’est qu’un exemple. Nous faisons également régulièrement à des don de produits chasse-insectes personnes dans le besoin, par exemple, lorsque des catastrophes naturelles surviennent, et menons des campagnes de sensibilisation sur les maladies transmises par moustiques partout dans le monde.
 
Au final, ce qui nous importe le plus, c’est ce qui vous importe le plus : Aider à garder votre famille en santé.     

SantéLa guerre contre les piqûres de moustiques et autres parasites domestiques : Protection, prévention et éducation

Maladie transmise par les insectesSC Johnson et la prévention des maladies transmises par les moustiques

Renseignements sur les moustiquesConseils proposés par SC Johnson pour l’application des répulsifs corporels

PhilanthropieSC Johnson dépasse son engagement mondial en faisant don de 15 millions USD pour lutter contre les maladies transmises par les moustiques

PhilanthropiePhilanthropie SC Johnson et SCJ Giving, Inc.

Qualité des produitsDéclaration de SC Johnson : Les répulsifs contenant du DEET peuvent être utilisés en toute confiance en suivant le mode d'emploi figurant sur l'étiquette

Suivant

Suivant

Suivant