Gestion Zéro déchet : Plus de 65 % des usines SC Johnson sont à présent zéro déchet en décharge

Réduction des déchets : D’ici 2021, les sites de fabrication SC Johnson n’enverront plus de déchets à la décharge. 
Comment une entreprise peut-elle arrêter l’envoi de déchets en décharge ? Commencer par responsabiliser les équipes pour trouver des solutions. 
La Banque mondiale prévoit que la quantité de déchets solides générés à l’échelle mondiale va presque doubler d’ici 2021, passant d’1,3 milliard de tonnes à presque 2,2 milliards de tonnes de déchets solides par an.* Il s’agit là d’un héritage dont nous ne voulons pas pour les décharges des générations actuelles ou futures. 
 
Ainsi, en cherchant à limiter le gaspillage dans nos produits, ce sont désormais plus de 65 % de nos usines qui n’envoient aucun déchet de fabrication dans les décharges. Ce pourcentage sera revu à la hausse prochainement.
Depuis 2000, nous veillons à réduire la fabrication mondiale de déchets des usines SC Johnson. Nous essayons d’éliminer les déchets avant qu’ils ne soient générés et de réacheminer les déchets existants, pour une utilisation plus responsable de l’environnement.
 
Nous avions pour objectif de réduire de 70 % la génération mondiale de déchets de fabrication en 2016 et nous y sommes parvenus avec trois ans d’avance. Aujourd’hui, nous produisons moins de 0,5 kilogramme de déchets pour 100 kilogrammes de produits livrés. 
Cette réduction de déchets n’est pas simple. Elle nécessite un constat et une innovation de la part de nos équipes en charge de l’écologie dans le monde entier. 
 
Ces équipes permettent de surveiller et d'améliorer nos pratiques en matière de durabilité et de sensibiliser les gens sur les opportunités existantes dans ce domaine, en proposant des modifications de processus dans les pratiques quotidiennes. 
 
En voici un exemple : Notre usine de fabrication en Indonésie reçoit les matériaux dans de grands tambours en métal. Une fois utilisés, ces tambours étaient écrasés et incinérés, ce qui se traduit par des tonnes de déchets par an. 
 
L’équipe locale a vu là une opportunité de changer les choses et a élaboré un plan. Au lieu d’incinérer les tambours, l'idée était de travailler en partenariat avec une entreprise locale de recyclage pour les remettre à neuf. Ils pourraient alors être utilisés pour le recyclage et la collecte des ordures sur le marché libre. 
Un programme innovant de recyclage de fût a permis d’éviter l’incinération de plus de 7 500 fûts.
«
Je suis fier du travail acharné accompli par les collaborateurs de SC Johnson dans nos usines de fabrication partout dans le monde, où nous avons pris l’initiative de contribuer à la protection de l’environnement pour les générations futures.
Fisk Johnson, Président-directeur général de SC Johnson
Au-delà de notre objectif international visant à réduire les déchets partout, nous travaillons également à l’attribution du statut de zéro déchet en décharge pour nos sites. En 2017, le site de Djeddah, en Arabie saoudite, est devenu l’un des six sites de fabrication SC Johnson à accéder au statut de zéro déchet de fabrication en décharge. 

Nos sites à Toluca, au Mexique ; Hô-Chi-Minh-Ville, au Vietnam ; Rosslyn, en Afrique du Sud ; Kiev, en Ukraine ; et Nairobi, au Kenya, sont allés plus loin en 2017 et ont accédé au statut zéro déchet en décharge, en ne déposant aucun déchet en décharge, déchets de cafétérias et de bureaux inclus. 

Nous nous efforçons d’étendre cette performance à tous les sites de fabrication d’ici 2021. Il y a cinq ans, cinq sites SC Johnson ne déposaient plus aucun déchet de fabrication en décharge. Aujourd’hui, ce chiffre est passé à 17 ; parmi ces sites, 14 ont accédé au statut zéro déchet en décharge.
Les solutions standard sont rares. Les équipes en charge de l’écologie ont donc été habilitées à trouver des solutions répondant aux exigences uniques de chaque site. Elles doivent être prêtes à s’adapter à l’environnement et à faire les meilleurs choix et les plus durables par rapport à la situation en question. 
 
Certains sites compostent des déchets alimentaires qui seront utilisés pour l’aménagement paysager. Sur d’autres sites, les eaux usées sont traitées pour être utilisées comme engrais pour les parcs et autres espaces naturels.
 
À Nairobi, au Kenya, par exemple, il n’est pas courant de voir les gens trier les déchets, le recyclage et les infrastructures requises n’étant pas répandus. Mais les collaborateurs de SC Johnson sur place, ont enseigné les bénéfices liés à la gestion des déchets et comment trier correctement les déchets ’d’entreprise et désormais le site ne contient plus aucun déchet en décharge. 
Les entreprises définissent souvent le zéro déchet sur un site de différentes façons. Pour nous, « zéro signifie zéro » et notre définition est stricte. Un site doit maintenir zéro déchet pour une décharge, pendant une période déterminée, avant d’être désigné comme tel. 
 
Certaines entreprises peuvent prétendre au « zéro déchet » avec un astérisque et une note de bas de page indiquant qu’elles peuvent autoriser de faibles pourcentages de déchets sur une décharge, lorsqu’il ne peut en être autrement. Ce n’est pas notre cas. 
 
Cela signifie également que seul le traitement des déchets municipaux contribue à atteindre le zéro déchet chez SC Johnson si ces déchets sont destinés au compostage ou à la conversion du méthane. (Nous faisons une exception pour le risque biologique, les déchets médicaux ou certains types de déchets dangereux, une infime partie du total global de nos déchets, la législation locale pouvant exiger une élimination spécifique dans ces cas.)
 
Nous sommes déterminés sur cette question. Pour le bien des citoyens et de la planète, nous continuerons au quotidien à utiliser judicieusement les ressources et à les préserver pour l’avenir. C’est le moins que nous puissions faire pour vos enfants et les nôtres.
 

* Banque mondiale (2012) What A Waste – A Global Review of Solid Waste Management (Quel gâchis - Un examen global de la gestion des déchets solides) (Série sur le développement urbain : support d’information). Chapitre 3.

Plateforme de Produits engagésLes sacs en plastique compostables Ziploc® contribuent au compostage municipal et réduisent les déchets dans les décharges

Plateforme de Produits engagésAvec moins d’emballage plastique pour réduire les déchets, les nettoyants concentrés SC Johnson, favorisent le recyclage

RecyclageRecyclage des sacs Ziploc® : Familiariser les communautés avec le recyclage à domicile de film plastique

RecyclageSCJ recycle : Augmentation des taux de recyclage en Amérique du Sud via l’innovation et l’éducation

EnvironnementRéduire les déchets : Le projet d’exploitation de la capacité de chargement des camions a permis de réduire les émissions de gaz à effet de serre ainsi que la consommation de carburant

EnvironnementConservation des forêts : SC Johnson poursuit ses efforts de lutte contre la déforestation

Article suivant

Article suivant

Article suivant