Le programme Greenlist™ de SC Johnson a pour but d'évaluer les ingrédients utilisés pour les produits

Programme Greenlist™ de SC Johnson : choisir des ingrédients pour nos produits afin de mieux protéger la santé humaine et l'environnement

Depuis 2001, le programme Greenlist™ aide SC Johnson à choisir des ingrédients de manière à mieux protéger la santé humaine et l'environnement.
Chaque ingrédient utilisé par SC Johnson fait l’objet d’une évaluation rigoureuse en quatre étapes, fondée sur les données scientifiques, qui tient compte des dangers et du risque. 
Lorsque vous préparez quelque chose de nouveau pour votre famille, vous tenez probablement compte des ingrédients pour vous assurer de faire les bons choix et vous espérez que le fruit de votre travail plaira aux membres de votre famille. Notre processus de développement des produits est très semblable. 

Depuis 2001, le programme de sélection des ingrédients Greenlist™ de SC Johnson oriente nos choix et nous aide à améliorer continuellement nos produits en nous aidant à choisir des ingrédients qui protègent mieux la santé humaine et l'environnement.

C'est un programme onéreux qui dépasse largement le cadre des exigences juridiques. Mais il témoigne de notre engagement à votre égard et à l'égard de chacune des familles qui utilisent nos produits, à savoir que nous ferons toujours les choix les plus éclairés possible. Cela signifie que nous consacrerons du temps et des ressources à évaluer les ingrédients et que nous utiliserons ces renseignements pour déterminer comment rendre nos produits plus efficaces et plus sécuritaires.
Chaque ingrédient utilisé dans chaque produit SC Johnson est assujetti au rigoureux programme Greenlist™. Le programme repose sur une évaluation en quatre étapes, fondée sur des données scientifiques, qui tient compte des dangers et des risques. Il est fondé sur les meilleures données disponibles et motivé par notre engagement à assurer l'amélioration continue de nos produits.

Nous prenons soin de choisir des ingrédients qui passent avec succès cette évaluation en quatre étapes. Il peut arriver, très rarement, que le meilleur ingrédient disponible, par exemple l'ingrédient actif dans un insecticide, échoue à l'une ou l'autre de ces étapes. Dans un tel cas, l'ingrédient est assujetti à une évaluation des risques afin de déterminer s'il est sécuritaire pour l'être humain et pour l'environnement. Nous appliquons ensuite une dose additionnelle de précaution.

Notre évaluation est fondée sur les critères suivants :

Étape 1 : Dangers pour la santé humaine chronique, par exemple le potentiel d'entraîner le cancer ou des maladies du système reproducteur. Nos sources de données incluent la California Proposition 65 et les monographies du Centre international de recherche sur le cancer de l’Organisation mondiale de la Santé. Nous faisons preuve de prudence extrême dans le cadre de cette étape, et la vaste majorité des ingrédients que nous utilisons l'ont passée avec succès. Les quelques produits qui ont échoué sont surtout des ingrédients utilisés dans des produits comme les insecticides. Lorsque c'est le cas, nous fixons des facteurs de sécurité qui sont plus de mille fois plus stricts que le seuil le plus bas susceptible d'avoir un impact sur la santé humaine ou l'environnement.

Étape 2 : Dangers pour l'environnement à long terme, c'est-à-dire le potentiel de perdurer, de s'accumuler et d'être toxique pour l'environnement. C'est ce qu'on appelle un TBP. Nos sources de données incluent l'Agence européenne des produits chimiques (AEPC), la liste des Substances extrêmement préoccupantes de l'AEPC et la liste des TBP et les critères d'évaluation des TBP de la U.S. Environmental Protection Agency. Comme c'est le cas pour l'étape 1, tout signe qu'un ingrédient est potentiellement un TBP entraînera un échec et déclenchera une évaluation de l'utilisation sécuritaire, tel qu'il est précisé ci-dessous.

Étape 3 : Risques graves pour la santé humaine et l'environnement
, par exemple toxicité pour les mammifères ou la faune aquatique. Au lieu des effets à long terme étudiés lors des étapes 1 et 2, l'étape 3 se penche sur les effets potentiels à court terme comme l'irritation cutanée ou l'émission de composés organiques volatils (COV) dans l'atmosphère. Nos sources de données pour cette étape incluent les fiches signalétiques de nos fournisseurs, le dossier TOXNET des U.S. National Institutes of Health et les lignes directrices de l'OCDE. L'utilisation prévue de certains de ces produits a une incidence sur notre évaluation. Par exemple, nous voulons que nos insecticides soient toxiques pour les insectes, pas pour l'être humain. Par conséquent, pour certains ingrédients, nous prévoyons différents niveaux d'impact selon le produit.

Étape 4 : Autres effets potentiels
, par exemple le fait pour un ingrédient d'être un allergène cutané. Le programme Greenlist™ a été conçu pour assurer l'amélioration continue aussi bien de nos produits que du programme en tant que tel. La dernière étape porte sur des sujets pour lesquels les données et les méthodologies sont encore en voie de développement et pour lesquels nous pouvons songer à ajouter de nouveaux critères à l'avenir. À l'heure actuelle, nous concentrons nos efforts sur les allergènes cutanés. Nous voulions surpasser les exigences conventionnelles et offrir davantage de transparence. C'est pourquoi nous avons mis au point un processus externe valide, fondé sur des données scientifiques et portant sur l'identification et la transparence en matière d'allergènes pour la peau. Bien que ces ingrédients soient utilisés en quantités si minimes qu'ils ont peu de chances de provoquer des réactions, nous étions d'avis que ce nouveau critère du programme Greenlist™ ajoutait des renseignements utiles pour les consommateurs.
 
«
La recherche scientifique apporte un éclairage très clair sur l'impact des ingrédients, la manière dont on peut atténuer cet impact et les cas où un ingrédient doit tout simplement être éliminé.
Fisk Johnson, PDG de SC Johnson
Tout élément ou composé présent sur Terre, y compris l'oxygène et l'eau, peut être toxique en doses suffisamment élevées. Si l'exposition est suffisamment faible, il n'y a aucun danger. C'est pourquoi chaque ingrédient utilisé dans les produits de SC Johnson doit être évalué pour déterminer quelles sont les concentrations sécuritaires et non sécuritaires. Bien sûr, il existe des normes à cet égard dans notre secteur d'industrie. Mais SC Johnson aime bien en faire plus.

Nous commençons donc par une évaluation des dangers en nous fiant aux renseignements contenus dans notre base de données en croissance continuelle. Il s'agit là de l'évaluation en quatre étapes décrite ci-dessus. Si un danger potentiel est décelé, nous évaluons de nouveau l'ingrédient pour déterminer à quelle concentration il peut être utilisé, le cas échéant, sans provoquer d'effets négatifs sur la santé humaine ou l'environnement. C'est ce qui devient la concentration sécuritaire.

Ensuite, nous procédons à une autre analyse portant sur l'exposition. Pour ce faire, nous évaluons l'utilisation prévue du produit, mais aussi les utilisations autres susceptibles de se produire. Par exemple, un nettoyant pour les vitres peut parfois être vaporisé sur le comptoir de cuisine servant à la préparation des aliments. Ou un produit destiné à être utilisé une fois par semaine peut en fait être utilisé tous les jours par une personne dont le travail est l'entretien ménager.

Nous tenons compte de l'utilisation possible la plus large, puis nous établissons une limite encore plus large lorsque nous sélectionnons les ingrédients à utiliser et leur concentration.
VIDÉO
Naturel ou de synthèse
Qu'ils soient naturels ou de synthèse, certains composés chimiques sont plus sécuritaires que d'autres. Savoir comment nous évaluons les composés chimiques. 
Le processus d'évaluation en quatre étapes des ingrédients qui est le fondement du programme Greenlist™ a recours aux renseignements des fournisseurs et à des données scientifiques rigoureuses et accessibles par le public.

Nous gérons également une liste d'ingrédients qui sont interdits; c'est notre liste de substances « non autorisées ». Elle comprend plus de 200 ingrédients bruts uniques dans environ 90 catégories et plus de 2 400 substances parfumantes. 

Ces substances répondent toutes aux exigences juridiques et réglementaires et sont fréquemment utilisées par nos concurrents. Cela dit, elles ne répondent tout simplement pas aux normes de SC Johnson.

Certaines substances se retrouvent assez rapidement sur cette liste; c'est le cas, par exemple, des PVC. D'autres nécessitent une évaluation plus approfondie en ce qui a trait à l'exposition potentielle et aux considérations liées aux risques. Notre liste de substances « non autorisées » est régulièrement passée en revue pour assurer qu'elle tient compte des plus récentes découvertes scientifiques ou modifications dans les politiques et réglementations gouvernementales. 

Bien que nous cherchions à éviter des substances non autorisées dans les produits SC Johnson, dans certains cas, c'est tout simplement impossible. C'est le cas notamment lorsqu'il n'existe aucune solution de rechange qui procure le même rendement ou répond aux exigences du processus de fabrication ou lorsque le coût des solutions disponibles est prohibitif.

Dans de très rares cas, une exception peut être faite pour permettre l'utilisation continue de la substance, mais de telles exceptions sont rares et passées en revue tous les deux ans par la haute direction de l'entreprise.
«
La méthodologie du programme Greenlist™ de SC Johnson est solide, cohérente, rigoureuse sur le plan scientifique, souple et novatrice. Elle guide l'entreprise dans son ambition d'améliorer continuellement le profil de sécurité des formules de ses produits.
Alexandra Maertens, Ph.D., experte et évaluatrice externe du programme Greenlist™
À mesure que le programme Greenlist™ de SC Johnson s'est développé, au fil des ans, nous l'avons partagé avec des experts et des autorités scientifiques. Il a été conçu avec le soutien d'experts tels que le Forum for the Future du R.-U. et la U.S. Environmental Protection Agency et a été revu par des organisations telles que le Fonds mondial pour la nature.

Le programme a également reçu plusieurs prix dont le prix Médaille d'or 2015 du World Environment Center, le prix Safer by Design de 2011, le prix Presidential Green Chemistry de 2006 et le prix Ron Brown 2006 pour le leadership en affaires.

Nous continuons néanmoins à l'évaluer et à chercher des manières de l'améliorer. En 2017, nous avons partagé les résultats du programme Greenlist™ avec d’éminents experts du domaine de la toxicologie pour qu'ils en fassent une évaluation indépendante. Leur rétroaction a validé la pertinence du programme Greenlist™, les critères sous-jacents et les données que nous utilisons, de même que notre approche de sélection des ingrédients, fondée sur des données scientifiques, qui tient compte des dangers et des risques.

Par exemple, Madame Alexandra Maertens, Ph.D., une toxicologue membre du Consortium of Environmental Risk Management and Research de la John Hopkins Bloomberg School of Public Health, avait ceci à dire au sujet du programme : 

« La méthodologie du programme Greenlist™ de SC Johnson est solide, cohérente, rigoureuse sur le plan scientifique, souple et novatrice. Elle guide l'entreprise dans son ambition d'améliorer continuellement le profil de sécurité des formules de ses produits. La méthodologie est constituée d'une analyse exhaustive des données, d'une formule claire pour l'évaluation de la qualité des données et d'une pondération prudente des dangers dans le contexte de l'exposition prévue et, par conséquent, des risques. »

Un autre examinateur a qualifié de « rafraîchissante » notre approche d'évaluation à la fois des dangers et des risques. 

Pour en savoir plus au sujet de notre programme Greenlist™, lisez le Rapport sur le développement durable 2017 de SC Johnson.

IngrédientsSC Johnson étend la divulgation des ingrédients contenus dans ses parfums et continue de diriger l'industrie en matière de transparence des ingrédients

TransparenceLe cheminement de SC Johnson vers la transparence en matière d’ingrédients

EnvironnementActivisme d’entreprise : Consumer Goods Forum (forum sur les biens de consommation), Charter for Sustainable Cleaning (charte pour un nettoyage durable)

IngrédientsTransparence en matière d’ingrédients : SC Johnson fournit une liste d’ingrédients de nos produits afin que vous preniez des décisions éclairées pour votre famille

TransparenceEngagement envers la transparence commerciale : SC Johnson vous en apprend plus sur les ingrédients parfumants

Qualité des produitsDéclaration de SC Johnson : Les produits SC Johnson en plastique ne provoquent aucune migration de dioxine lorsqu'ils sont utilisés dans le four à micro-ondes.

Suivant

Suivant

Suivant